head

Nutrition sportive : qu’est ce que les sportifs de haut niveau mangent?

Suren Bahidszky Suren Bahidszky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Activité physique

Beaucoup étaient supris quand il a été découvert que l’alimentation des sportifs du haut niveau est loin d’être si saine, au contraire, elle peut freiner la performance. Les nutritionnistes ont découvert que le changement des habitudes alimentaires peut considérablement augmenter l’endurance, ils ont ainsi profondément réformé la nutrition sportive.

Tandis qu’autrefois c’étaient principalement les viandes, le riz blanc et les hydrates de carbones à absorption rapide qui constituaient l’alimentation des sportifs, de nos jours elle est surtout constituée des protéines végétales, des super-aliments et des plantes riches en antioxydants et en flavonoïdes. Grâce aux nouveaux aliments la performance et la vitalité des sportifs ont beaucoup augmenté et ceux-ci ont eu un effet positif spirituel aussi.

Une approche fautive

Pendant de longues décennies on s’accordait à dire que les protéines se trouvant dans les viandes et dans les produits laitiers assuraient la force et l’énergie nécessaires pour les sportifs. En outre, les produits de boulangerie préparés à l’aide de la farine blanche et du sucre, qui augmentent rapidement le taux du sucre dans le sang, faisaient également partie de la nutrition sportive. Personne n’a cependant supposé que ces aliments sont non seulement malsains, mais ils freinent également la performance sportive.

Viandes

Les protéines d’origine animale sont dépourvues des phytonutriments – fibres, vitamines, substances minérales importantes, enzymes et bactéries intestinales – qui sont indispensables pour l’efficacité de la digestion. De diverses recherches ont établi que la consommation des protéines animales peut être mise en rapport étroit avec le cancer, avec les maladies cardio-vasculaires, avec le diabète ainsi qu’avec l’obésité. Contrairement aux protéines végétales, les protéines végétales diminuent considérablement l’efficacité de la digestion. Par conséquent, des concrétions s’accumulent dans notre organisme, l’absorption des nutriments devient insuffisante, la flore intestinale se dégrade, le système immunitaire s’affaiblit, nous devenons énervés et fatigués.

Produits laitiers

Le lait de vache contient d’une part des antibiotiques nuisibles et d’autre part des hormones qui ont été données aux vaches laitières, il contient en outre de la caséine constituant 87% des protéines se trouvant dans le lait de vache, pouvant promouvoir l’apparition du cancer. Les protéines sûres ne sont pas données par les produits laitiers, mais sont issus des plantes. D’excellentes sources de protéines sont par exemple le soja, le chènevis, le millet, la graine de chia, le petit pois, le quinoa, ainsi que la noisette et le graine de tournesol ausi. Celles-ci contiennent les phytonutrimens qu’on ne peut pas retrouvés dans les viandes, elles sont plus faciles à digérer et donnent iméditaement de l’énergie. On peut préparer des graines du lait végétal qui a pour gros avantage d’être sans lactose et sans cholestérol, abonde en éléments nutritifs naturels, facile à digérer et riche en fibres.

Aliments qui augmentent la performance

La nutrition sportive réformée a favorisé non seulement l’utilisation des protéines végétales, mais également la consommation des hydrates de carbone à absorption lente qu’on peut manger au petit déjeuner tels que la bouillie d’avoine, la bouillie de millet, la purée de potiron, de châtaigne et de carotte. Avant les entraînements les sportifs reçoivent du jus d’ananas ou de pamplemousse nettoyant le foie, tandis qu’après les entraînements ils boivent du jus de betterave rouge et de tomate riche en flavonoïdes et en antioxydants. Les viandes rouges ont été absolument abandonnées, au lieu de celles-ci les sportifs mangent des viandes blanches et des poissons. Les huiles végétales font d’ores et déjà partie de la nutrition sportive, grâce à leurs acides gras simples celles-ci contribuent à la diminution du taux de cholestérol, facilitent le travail du cœur et sont d’effet antiinflammatoire ce qui peut être un support important en cas de blessures sportives. L’œuf a été pendant longtemps considéré come un aliment qui augmente le taux de cholesétrol et épaissit ainsi le sang, mais il a justement un effet inverse, complété de l’huile d’olive il soutient la circulation sanguine.

Publicité

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter

Formule antioxydante avec vitamines

Formule antioxydante avec vitamines

Recharge l’organisme avec des vitamines, des minéraux etdes phytonutriments «verts », contribuant ainsi aux processus de désintoxication naturelle de l'organisme.


Supplément probiotique

Supplément probiotique

Le bon équilibre de la flore intestinale est garanti par 8 milliards de bactéries vivantes garantes d'un système immunitaire puissant tout en protégeant le système gastro-intestinal.


Enzymes digestives

Enzymes digestives

Le DigestFX contenant des enzymes végétales naturelles favorise la digestion. La gélule DigestFX est efficace contre le ballonnement, le gonflement, le colique gazeuse, la brûlure de l’estomac, la digestion lente, l’irritation ou d’autres troubles digestifs.