head

Alcalinisation – Retrouver l’équilibre acide-base

Alcalinisation – Retrouver l’équilibre acide-base
Eve MacPherson Eve MacPherson
Thérapeute en médecine douce et conseiller en diététique
Sujet: Alimentation saine

L’alimentation contemporaine favorise le développement de l’acidité et le degré de cette acidose augmente avec l'âge en relation avec la diminution de la capacité de la fonction rénale qui se produit avec le vieillissement. L’organisme acide devient plus fragile, la capacité immunitaire se diminue. Heureusement, l’équilibre peut être rétablie si on adopte une habitude alimentaire différente et notamment on mange des aliments alcalins et des compléments alimentaires favorisant le processus alcalinisant.

L'acidose affecte une proportion importante de la population. Une consommation excessive d’aliments acidifiants, comme la viande, le poisson, les céréales, les produits raffinés, la sédentarité et le manque d’oxygénation, ainsi que les états de stress, la prise de certains médicaments et certaines maladies chroniques peuvent également conduire à la perturbation de l’équilibre acido-basique. L’alcalinisation  peut être nécessaire pour rétablir l’équilibre acide-base, le pH « neutre » (valeur idéale de pH 7,0) pour supprimer ou prévenir les symptômes et les maladies potentielles.

Signaux d’alarme de l’acidose

Même si ces symptômes puissent être provoqués par autres dysfonctions ou maladie de l’organisme, on peut dire que les brûlures d’estomac, la fatigue chronique,  les maux d’estomac,  les maux de tête récurrents, l’arthrite, les crampes et les douleurs musculaires, l’eczéma, les mauvaises dents, les ongles et les cheveux cassant résultent très souvent de l'acidification du terrain. Certaines maladies sont également associées à la rupture de l’équilibre acido-basique, telles que la diabète, l’ostéoporose, l’anxiété, ainsi que la faiblesse du système immunitaire.

Nos meilleurs alliés - les aliments alcalinisants

Heureusement, l’acidose est réversible par un régime alimentaire alcalinisant et par des suppléments alimentaires, mais il est aussi recommandé d’entamer une cure d’alcalinisation pour accélérer ce processus. Il s’agit d’apprendre à compenser à chaque repas le volume d’aliments acidifiants par un volume supérieur d’aliments alcalinisants. La règle d’or des 70 /30 de la méthode acide-base qui consiste à mettre dans notre assiette 70% d’aliments alcalinisants et 30% d’aliments acidifiants. Les meilleurs alcalinisant sont les légumes tels que le persil, le brocoli, la betterave rouge, le chou, l’olive, l’herbe de blé, le concombre, l’épinard et parmi les fruits, les raisins secs, les figues sèches, la cassis, la banane, l’abricot et le kiwi. Attention, la tomate, l’épinard et l’aubergine deviennent acides à la cuisson.

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter