head

Bouillon maison guérissant – Mythe ou réalité ?

Dans le bouillon maison on trouve des nutriments renforçant la système
Dans le bouillon maison on trouve des nutriments renforçant la système
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Alimentation saine

Mange un plat de bouillon bien chaud et tu ira mieux ! – on entend souvent dire aux personnes atteintes du rhume ou de la grippe. Et cela peut bien fonctionner dans certains cas. Mais pourquoi ?

Il y a des avis selon lesquels le remède parfait du rhume et de la grippe est un bouillon chaud tandis que d’autres sont plutôt sceptiques quant aux bienfaits de cette soupe par ailleurs délicieuse. Or, ce qui est sûr c’est qu’on utilise depuis des siècles le bouillon pour atténuer les symptômes. L’article de BBC Good Food aide à décrypter le secret du bouillon maison.

Le bouillon est connu depuis très longtemps pour soigner, entre autres, le rhume et la grippe, mais aussi les allergies, l’asthme, tous types de pathologies intestinales.  Au 12e siècle, le médecin et philosophe juif de la cour égyptienne, Moshe ben Maimonide, recommandait aussi la soupe au poulet pour les symptômes de voies respiratoires. Les nouvelles recherches prouvent cette ancienne vérité et les bienfaits de ce breuvage sont approuvés scientifiquement.

Les substances bienfaisantes

Les ingrédients principaux du bouillon de poulet maison sont l’oignon, l’ail et d’autres légumes qui sont non seulement délices pour le palais mais fournissent des nutriments sains pour le fonctionnement du système immunitaire. Ils peuvent aider à réduire les inflammations et les symptômes du rhume.

La chaleur qui se dégage de bouillon et les nutriments, vitamines et antioxydants y renfermés renforcent le système immunitaire, luttent contre les virus et les bactéries. Même si une partie des principes actifs soit détruit par la chaleur, les substances salutaires restantes peuvent exercer leurs effets bénéfiques. Le sel et la vapeur inhalée, apaisent l'inflammation et aident à dissoudre le mucus qui cause la congestion.
Pour surmonter la maladie on a besoin d’énergie, et le bouillon maison est une excellente source de calories facilement digestibles.

Remède pour les intestins

Pour vaincre une contamination il est primordial d’avoir les vitamines et nutriments nécessaires. La glucosamine favorise la santé de la muqueuse intestinale. C’est un composé dissous des cartilages pendant la cuisson. La combinaison de la glucosamine et de la gélatine qui se produisent sur la surface de la soupe aide à soigner et protéger la muqueuse intestinale.

Le poulet est particulièrement riche en carnosine, un composé qui serait capable de dégager le nez et la gorge selon les études menées. La carnosine empêcherait la migration des globules blancs tout en réduisant les inflammations des voies respiratoires supérieures. Cet avantage est terminé dès que la soupe a été éliminé par l’organisme, il faut donc en préparer une portion appropriée !

Grâce à l’absorption de la gélatine, de la glucosamine et de la chondroïtine, les tissus conjonctifs se reconstruisent, les inflammations seront atténuées et on retrouvera sa vitalité.

Il ne faut pas sous-estimer l’effet placebo du bouillon non plus. Si auparavant notre mère affectueuse nous servait un gros bol de bouillon maison, les précieux moments auront un effet tout au long de la vie. L’effet placebo est approuvé scientifiquement agissant par des mécanismes psychologiques et physiologiques.

Le bouillon de grand-mère, c’est le meilleur

Les scientifiques du Centre médical de l'Université du Nebraska ont étudié l'effet de la soupe au poulet sur les neutrophiles – les globules blancs qui sont responsables de stimuler l'inflammation et de libérer le mucus lors d'une infection, ce qui provoque la toux et la congestion. Les résultats ont démontré que la soupe grand-mère peut servir de remède efficace pour la rhume et refroidissement.


Recette du bouillon guérissant

1 poulet • 3 oignons • 2 navets •3 carottes • 2 navets • 1 gousse d’ail • 4 belles feuilles de chou • 2 verts de poireaux • feuilles de laurier • 1 branche de thym • 2 brins de persil • 1 branche de céleri • 2 clous de girofle • gros sel, poivre. Nettoyez et pelez les légumes, en les laissant entiers. Piquez l’oignon de clous de girofle. Dans une marmite, versez l’eau et ajoutez la poule, les légumes et aromates. Portez à ébullition. Laissez cuire à feu doux à couvert pendant 1,5 à 2 heures. À l’aide d’une écumoire, retirer régulièrement l’écume se formant à la surface. Laissez le bouillon refroidir un peu. Retirez la poule et les légumes que vous utiliserez dans une autre recette. Filtrez le bouillon. Servez très chaud.

Consommer avec modération

Il est vrai que la consommation du bouillon a des vertus bienfaisantes mais il faut aussi connaître les bémols de la consommation de viande. Colin T. Campbell, le professeur de l’Université Cornell a décrit dans son livre « The China Study » que la consommation de protéine animale est directement associée au développement du cancer, des maladies cardiovasculaires, du diabète et de l’obésité. Selon lui les protéines animales (dépourvues des phytonutriments) réduisent considérablement l’efficacité de la digestion. Par conséquence les déchets s’accumulent dans l’organisme, l’absorption des nutriments devient insuffisante, la flore intestinale se détériore, ainsi le système immunitaire s’affaiblit.

En revanche dans les plantes on peut trouver tous les phytonutriments, c’est-à -dire des fibres, les vitamines, les minéraux essentiels, les enzymes et les bonnes bactéries qui sont indispensables pour la bonne digestion.

Sources :
http://www.vision-sante.net/soupe_au_poulet.html
https://www.bbcgoodfood.com/howto/guide/will-chicken-soup-really-cure-your-cold

 

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter