head

Compagnon de lit indésirables : que font les acariens de poussière dans nos lits ?

Szuren Bahidszky Szuren Bahidszky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Allergie

Matelas de lit, linges de lit, rideaux, coussins, moquettes, jouets en peluche, ce sont les endroits que les acariens de poussière usurpent avec prédilection, il est quasiment impossible de se débarrasser d’eux. Ils sont en plus invisibles à l’œil nu, nous ne nous apercevons que d’avoir des maux de tête permanents, de souffrir des symptômes allergiques, d’éternuer, de nous gratter, de tousser et d’avoir des yeux prurigineux. Mais que peut-on faire contre les acariens et comment le ver à soie peut-il aider dans la lutte contre eux ?

N’y croyez-vous pas quand on vous annonce que des millions d’acariens de poussière vivent dans nos locaux ? Avant de refuser de l’admettre et avant d’exprimer votre déaccord, essayez de vous calmer, puisque ces êtres vivants microscopiques s’installent dans les maisons les plus propres même.

Nous les nourissons nous-mêmes

Si vous pensez qu’au bout de huit semaines – durée de vie moyenne des acariens de poussière – vous pouvez vous en débarrasser de toute façon, eh bien nous avons une mauvaise nouvelle. Au cours d’une telle période les acariens femelles assurent le revitaillement en pondrant 1-3 œufs tous les jours, qui – après avoir éclos – deviennent nubiles sous trois semaines, et tout recommence à zéro. De plus, les acariens de poussières sont quasiment ”nourris” par nos soins, puisqu’ils mangent principalement des cellules épidermiques mortes humaines ou d’origine animale, mais ils dévorent presque tout débris organique, y compris les poils, les ongles, ainsi que les spores de moisissure se trouvant dans la salle de bain et dans la cuisine.

Notre chambre à coucher est leur cachette préférée

Il est chocant, mais 1 gramme de poussière peut contenir 15.000 acariens, chacun dégageant une vingtaine de bulles de fèces tous les jours, qui sont tellement légères qu’elles volent littéralement en l’air, pour finir par être aspirés par nous, ou par s’installer sur notre peau. Les acariens de poussière déplaisent la lumière du soleil, c’est (aussi) la raison pour laquelle ils adorent la chambre à coucher, les linges de lit et les matelas, ils se reproduisent avec plaisir dans nos lits chauds, tandis que nous dormons ensemble avec leurs exréments. Cela ne sonne pas bien, sans parler de ceux qui y sont allergiques, ou plus précisément à l’une des protéines se trouvant dans leur excrément, se retrouvent s’empoisonner l’existence.

Congélation et lumière du soleil : elles tuent les acariens de poussière

L’allergie aux acariens de poussière se conjugue souvent d’une démangeaison de gorge, des crises de toux permantentes, d’une démangeaison d’œil, mais l’urticaire et l’écoulement nasal peuvent aussi se manifester, ainsi que l’eczéma, les maux de têtet et les troubles de sommeil, ou, dans les cas les plus graves, l’asthme. Il est très difficile d’engager le combat contre les acariens, ce sont avant tout le nettoyage par l’aspirateur, le nettoyage fréquent de la tapisserie, le lavage des rideaux et le changement régulier des linges de lit qui peuvent nous aider, mais il est recommandé également de mettre les jouets en peluche des enfants dans la machine à laver ou éventuellement dans le congélateur pour 24 heures, étant donné que les acariens détestent le froid. Il est malheureusement plus difficile de laver les matelas et les oreillers, mais nous avons une bonne nouvelle ! Puisque les acariens de poussière détestent la lumière du soleil directe, ainsi que la clarté, il suffit d’exposer les choses concernées à la lumière du soleil directe, ou de les traiter avec de l’huile essentielle d’eucalyptus ou d’arbre à thé.

Ver à soi contre les acariens de poussière

Ceux qui souffrent depuis longtemps de l’allergie aux acariens de poussière, tout en évitant les préparations antiallergiques causant l’engourdissement, l’affaiblissement immunitaire et d’autres effets secondaires, il peuvent profiter de l’aide de l’enzyme serrapeptase. Cet enzyme se trouve dans le système digestif du ver à soi, et est produit pas une bactérie. Il a été créé par la nature pour aider le ver à soi à se débarrasser de son cocon relativement dur, en le diluant.

Les médicaments antiallergiques, il y a meilleur

Contrairement aux produits qui s’achètent aux pharmacies, le serrapeptase est d’origine naturelle, il ne génère ni engourdissement, ni hébètement, ce qui est très important pour les malades allergiques qui doivent tous les jours et à plusieurs reprises prendre des préparations antiallergiques. Certes, la dose mensuelle du serrapeptase est plus élevée que celle des médicaments antiallergiques moyens, causant des effets secondaires divers, mais l’enzyme n’est pas applicable uniquement en traitement symptomatique. Il est capable de liquéfier la mucosité accumulée dans les voies aérogènes, qui peut ainsi plus facilement s’en évacuer. Le traitement de l’allergie est plus efficace si l’on applique l’enzyme serrrapeptase comme moyen de prévention, en commençant sa prise 2-3 semaines avant l’arrivée de l’allergie.

Source :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12911824

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2688125

https://www.researchgate.net/publication/283248771_Anti-inflammatory_activity_of_serrapeptase

Publicité

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter