head

Agaricus blazei immunisant – Contre quelles maladies ?

Agaricus blazei immunisant
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale

Google+
Sujet: Champignons médicinaux

La consommation de l’agaricus blazei immunisant permet de prévenir une multitude de maladies. Mais sa consommation n’est pas recommandée uniquement de manière préventive, il peut être une alternative non médicamenteuse de la lutte contre les pathogènes.

Le champignon immunisant agaricus blazei est un excellent choix si l’on souhaiterait éviter ou battre les infections causées par les virus, les bactéries et les champignons. Qu’il s’agisse des maladies saisonnières, des inflammations urinaires causées par le Candida albicans ou de l’herpès labial d’origine virale, ce champignon médicinal peut venir en aide. Ce n’est pas un hasard si les autochtones brésiliens l’ont appelé le champignon du Dieu, et ont cru que la consommation de ce champignon rend la vie plus saine et plus longue.

Le tueur des pathogènes

Mais qu’est-ce qui rend ce champignon immunisant si unique ? Grâce à l’effet immunisant du bêta-glucane antioxydant qui s’y trouve, il est capable de lutter contre les pathogènes et de renforcer l’organisme affaibli des malades convalescents après une opération ou ayant subi de la chimiothérapie ou de la radiothérapie. L’agaricus blazei immunisant est un remède excellent contre la bronchite, contre la pharyngite bactérienne, contre la sinusite, de l’otite et des maladies vaginales et urinaires. Il exerce son effet bénéfique en activant et en stimulant le fonctionnement des monocytes – globules blancs -, qui constituent la digue de protection naturelle contre les pathogènes pénétrant l’organisme. L’agariccus blazei immunisant stimule la propagation des phagocytes, en exerçant ainsi un effet antinéoplasique. 

Protection contre l’allergie

La consommation de l’agaricus blazei permet d’atténuer les symptômes allergiques. Ce champignon médicinal neutralise absolument les anticorps produits contre les pollens, contre les acariens de poussière et contre les poils animaux, en diminuant ainsi la production d’histamine et en supprimant les symptômes allergiques. Cela dure deux mois, il est ainsi recommandé de commencer son application avant la saison d’allergie, en tant que prévention.

Auriez-vous pensé ?

L’agaricus blazei immunisant soutient non seulement notre corps mais notre esprit également : il stimule la production de dopamine et de noradrénaline, en contribuant ainsi à la conservation de la vivacité d’esprit. En rétablissant le fonctionnement correct du cerveau, il atténue voire supprime la dépression chronique, les crises de panique, ainsi que les troubles de sommeil causant la fatigue permanente.

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter