head

Helicobacter pylori : bénéfique ou maligne ?

Helicobacter pylori
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale

Google+
Sujet: Curiosités

Certes, la bactérie Helicobacter pylori est responsable  du développement d’une partie de l’ulcère de l’estomac et du cancer de l’estomac, cette bactérie peut cependant nous protéger de nombreuses maladies en même temps. Comment est-ce possible ?

La Helycobacter pylori produit des toxines dangereuses, il est donc recommandé de s’en débarrasser au plus vite, c’est ce qu’on entend en dire le plus souvent. Néanmoins, avant de l1éliminer drastiquement de son organisme, connaitre bien son côté positif aussi.

Elle peut générer du cancer

Les bactéries Helicobacter pylori se propagent dans la couche muqueuse de la membrane muqueuse de l’estomac, puisqu’elles y sont moins exposées au suc gastrique. Ces microorganismes minuscules abiment les mécanismes de protection naturels de l’estomac contre les acides, et produisent des toxines, en contribuant ainsi au développement de la gastrite, des ulcères, du cancer de l’estomac, et des tumeurs lymphatiques du système gastro-intestinal. L’infection helicobacter est ainsi traitée par des antibiotiques. Une personne sur 5, étant affectées par ce pathogène, a des blessures mineures sur la paroi de l’estomac. Mais faut-il vraiment considérer ces bactéries comme des ennemies ? Elles ne font que produire des toxines dangereuses, ou elles ont des effets positifs également ?

Elle peut protéger contre le cancer

Dans le cadre de l’une des plus grandes recherches ayant pour l’objet les effets de la bactérie Helicobacter les chercheurs en sont arrivés à la conclusion suivante : L’une des colonies de bactérie dangereuses a pu coopérer avec l’organisme humain d’une manière utile et efficace. Au cours de cette recherche faisant intervenir plus de dix-mille sujets et durant plus de douze ans, il  a été établi que chez les personnes affectées par ce type de Helcobacter le cancer de l’estomac a été plus fréquent, tandis que le cancer du poumon ou l’hémorragie cérébrale étaient plus rares. Cette bactérie influence positivement le fonctionnement du système immunitaire, de telle manière à ce qu’elle s’installe dans l’estomac, et fait que l’organisme produit des cellules immunitaires appelées cellules T, qui jouent un rôle important dans la protection contre les tumeurs et les virus. L’eczéma est devenu également beaucoup moins rare chez les personnes dans lesquelles la bactérie Helicobacter Pylori était présente, tandis que si l’on la tue à l’aide des antibiotiques, la personne devient sans protection vis-à-vis de ces maladies.

Source :

Giulia Enders: Le charme discret de l'intestin

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter