head

Cellules nerveuses à l’âge avancé | Avancée dans la recherche sur le cerveau

De cellules nerveuses se produisent dans le cerveau des personnes âgées
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale

Google+
Sujet: Curiosités

Une percée vient d’être atteinte dans la recherche du cerveau. C’est la première fois que les scientifiques sont arrivés à démontrer que les personnes âgées sont capables de produire autant de cellules nerveuses que les jeunes. Cette découverte peut jouer un rôle important dans le traitement de la maladie d’Alzheimer – annonce le MTI (Agence Télégraphique Hongrois).

Les experts se contredisent depuis longtemps concernant la capacité des personnes âgées à produire des cellules nerveuses. De nombreuses recherches sur le cerveau ont déjà montré précédemment que le cerveau adulte ne produit pas de neurones, néanmoins, les chercheurs de l’Université Columbia de New York-i Columbia sont d’un avis différent. Ils viennent de publier leur recherche à ce sujet dans la revue spécialisée Cell Stem Cell.

Il n’y a aucune différence

Le neurologue Maura Boldrini, auteur en chef de la recherche, et ses collègues pensent que leur découverte peut signifier que de nombreuses personnes âgées peuvent rester en bonne santé cognitive et émotionnelle que ce qu’on en avait imaginé jusqu’ici. « Nous avons constaté que les personnes âgées ont la même capacité à produire de nouvelles cellules nerveuses à partir des pré-cellules dans l’hypothalamus que les jeunes. Nous avons également pu montrer l’hypothalamus se trouvant sur la partie inférieure du lobe temporaire, jouant un rôle dans les processus de reconnaissance et d’émotions, a un volume qui reste inchangé indépendamment de l’âge. Néanmoins, l’hypothalamus a moins de vaisseaux sanguins chez les personnes âgées et les nouvelles neurones ont une capacité plus faible à établir des relations” – disait Boldrinit a la plateforme de communication EurekAlert. (L’hypothalamus se trouve  en toute profondeur du lobe et joue un rôle dans le fonctionnement de la mémoire).

Examens sur les cerveaux des personnes décédées

Les chercheurs américains ont examiné l’hippocampe de 28 personnes subitement mortes d’âge de 14-79 ans, qui étaient toutes en bon état santé avant leur mort. C’était la première fois que les scientifiques pouvaient examiner les nouvelles cellules nerveuses et la marbrure de l’hypothalamus humain juste après la mort.  Les experts ont constaté que les sujets n’avaient pas souffert de dégénérescence ou de dépression, n’avaient pas pris d’antidépresseurs pouvant avoir un effet sur la production des nouvelles cellules nerveuses (selon une recherche précédente des chercheurs).

Chez les rongeurs et chez les mammifères  la capacité de production de nouvelles cellules nerveuses diminue dans l’hypothalamus avec l’âge. « Nous avons également trouvé des pré-cellules semi-développées et des milliers de neurones développées” – écrit la recherche. Chez les personnes âgées, il y a cependant moins de novelles veines et moins de nouvelles pré-cellules (neurones souches) dans le cerveau. Selon Maura Boldrini cela et la relation affaiblie entre les cellules nerveuses de l’hippocampe qui causent la diminution de la souplesse cognitive et émotionnelle a l’âge avancé.

- MTI -

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter