head

Test de l’haleine pour diagnostiquer le cancer | Peut-on reconnaitre ainsi le cancer ?

Le cancer peut être diagnostiqué par un test de l’haleine
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale

Google+
Sujet: Curiosités

l serait plus facile de diagnostiquer le cancer avec un test de l’haleine développé par des chercheurs de l’Imperial College de Londres, la méthode est notamment capable de détecter le cancer de l’œsophage et de l’estomac.

Il est possible de diagnostiquer le cancer à l’aide de nombreux examens de diagnostic oncologiques, cette palette est maintenant élargie par le test de l’haleine développé par des chercheurs britanniques.

Il est précis dans la détection du cancer

Le test de l’haleine était capable de détecter avec une précision de 85 pour cent le cancer, et de le différencier des maladies bénignes lors des recherches cliniques réalisées avec la participation de 335 personnes – rapportent les scientifiques dans la recherche publiée dans la revue scientifique JAMA Oncology.

Les experts espèrent que ce nouveau test aidera les médecins à décider si le patient a besoin davantage des examens.

« Nous avons pu valider notre test de l’haleine développé pour le diagnostic du cancer de l’œsophage et de l’estomac chez un plus grand groupe de patients. Le cancer de l’œsophage et de l’estomac n’est diagnostiqué souvent qu’en stade avancé quand le traitement n’est plus possible. Il est primordial de détecter le cancer en phase précoce, quand les symptômes ne sont pas encore caractéristiques, et ressemblent à ceux des maladies bénignes » - cite les mots du professeur George Hanna, auteur chef de la recherche le site internet de l’institut.  

Le diagnostic précoce du cancer assure aux patients un plus grand nombre de traitements possibles et peut sauver plus de vies.

L’importance du diagnostic précoce

Le cancer de l’œsophage et de l’estomac est responsable globalement d’une quinzaine de pour cent des morts issues du cancer. Ces types de cancer sont en général diagnostiqués en stade avancé quand les symptômes se font remarquer et la maladie est déjà développée. Les gastroentérologues le diagnostiquent à l’aide d’un examen endoscopique, qui est une intervention onéreuse.

Le test de l’haleine analyse la composition chimique de l’air expiré, cette composition est unique dans le cas des personnes souffrant du cancer de l’œsophage et de l’estomac. Les tumeurs produisent l’odeur caractéristique des combinaisons organiques volatiles (COV) contenant du charbon et se trouvant dans toute substance vivante. Ceci aide les médecins à détecter les maladies en phase précoce. Les chercheurs étaient capables d’identifier et de chiffrer la composition de COV dans les échantillons de l’haleine à l’aide d’un spectromètre.

163 personnes parmi les 335 ayant subi le test de l’haleine ont été diagnostiquées avec un cancer de l’œsophage ou de l’estomac, tandis qu’en cas de 172 patients la présence d’une maladie bénigne ou un état asymptomatique a été constaté.

Les chercheurs continuent à améliorer le test lors des prochaines recherches, ils réaliseront un test clinique volumineux, tout en étudiant la possibilité de diagnostiquer d’autres tumeurs également, telles que le cancer du pancréas.

Articles liés

Nuage de mots-clés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter