head

Test sanguin pour les stades précoces du cancer – Nouveauté mondiale

Comment détecter le cancer dans le sang?
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale

Google+
Sujet: Curiosités

La tumeur n’est détectée que trop tardivement chez de nombreuses personnes. Les chercheurs de l’Université des Sciences de Médecine Johns Hopkins ont récemment fait une grande déclaration : il sera prochainement possible de diagnostiquer les types de cancer les plus fréquents à partir d’un test sanguin. Le test sanguin pour les stades précoces du cancer.

Bien que les chercheurs se disent avoir besoin plus de temps pour évaluer l’efficacité du test sanguin dans le diagnostic des cancers à stade précoce, les résultats sont rassurants. Ils travaillent actuellement sur un test d’un an, qui pourrait être un complément des moyens de dépistage de nos jours.

Recherches des mutations génétiques

Le test CancerSEEK recherche 16 mutations génétiques apparaissant en parallèle du cancer ainsi que 8 protéines produites par celles-ci. Afin de montrer les stades précoces du cancer, le test sanguin sert donc à examiner les traces mineures des ADN muté et les protéines pénétrant le flux sanguin. Ils ont jusqu’ici examiné 1005 personnes souffrant du cancer de l’ovaire, du foie, de l’estomac, du pancréas, de l’œsophage, de l’intestin, du poumon et du sein, en un stade quand la tumeur n’a pas encore généré de métastase. Le test a été positif chez 70 % des 1005 malades. Le docteur Cristian Tomasetti, chercheur de l’Université  des Sciences de Médecine Johns Hopkins a dit au BBC que le diagnostic précoce est primordial dans ce domaine, puisque le cancer peut être ainsi détecté dans une phase où il peut être encore éliminé par voie chirurgicale, cela permettrait de sauver des vies. Dans le cas de cinq parmi les huit types de cancer examinés il n’existe pas de programme de dépistage pour le diagnostic précoce. Le cancer du pancréas a par exemple si peu de symptômes et est tellement difficile à détecter que quatre personnes sur cinq meurent sous cinq ans après le diagnostic.

Qu’est-ce que les personnes d’une compétence reconnue pensent sur le test sanguin ?

Paul Pharoah, chercheur de l’Université de Cambridge attire l’attention à ce qu’il y a besoin de continuer les recherches afin d’évaluer combien le test est efficace dans le diagnostic précoce du cancer. « S’il s’avère vrai que le test peut identifier les maladies cancéreuses en stade avancé, cela ne veut pas dire en même temps qu’il serait également efficace dans le diagnostic du cancer en stade précoce. La sensibilité des tumeurs à premier stade n’était que de 40% dans cette expérience ». Le professeur Richard Marais, chercheur de L’Institut de Recherche du Cancer britannique s’est exprimé au BBC qu’il faut du temps, au moins 5-6 ans, pour prouver si le test sanguin est réellement utilisable à cette fin. « La détection du cancer en une phase précoce, avant que la maladie se propage, est l’un des moyens les plus efficaces d’améliorer le taux de survie, cette recherche expérience est un pas vers le diagnostic le plus précoce possible ».

Selon le docteur Mangesh Thorat, scientifique du Centre de Prévention des Cancers de l’Université Queen Mary de Londres, le test CancerSEEK est prometteur, mais de nombreuses recherches sont encore nécessaires pour découvrir quel rôle ce moyen pourrait remplir dans le dépistage du cancer. « Jusqu’ici ce n’était qu’une étude de cas, il est ainsi indispensable de réaliser d’autres analyses dans des groupe qui s’étendent sur l’habitation entière ».

Le test CancerSEEK coûte environ 500 dollars par malade, les tests continuent et sont actuellement réalisés sur des personnes qui n’ont pas été diagnostiquées du cancer.

Source :

http://www.bbc.com/news/health-42736764

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter