head

Mal de ventre chez l’enfant : quand il y a lieu de s’inquiéter ?

Quelles sont les causes du mal de ventre chez l’enfant ?
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Enfant

Le mal de ventre chez l’enfant est un phénomène qui n’est peut-être pas quotidien, mais qui est certainement fréquent. Il est ainsi bon de savoir quand il y a lieu de s’inquiéter. Quand est-ce que les moyens domestiques peuvent venir en aide et quand est-ce qu’il faut aller consulter le médecin ?

Indigestion, constipation, aliments générant du ballonnement : voici seulement quelques-uns des facteurs pouvant générer du mal de ventre chez l’enfant. Néanmoins, il se peut facilement que les douleurs de l’enfant soient causées par un problème plus sérieux (exemple : maladie intestinale) qui nécessite une assistance médicale.

Causes possibles

On entend souvent les mères dire que leurs enfants ont souvent mal au ventre. Plusieurs facteurs peuvent avoir pour conséquence l’apparition du mal de ventre chez l’enfant. Le mal de ventre colique se manifeste souvent dans la première enfance, quand le petit avale beaucoup d’air au cours de l’allaitement, et cela tend ses intestins. En outre, les troubles digestifs, la constipation, les flatulences, l’entérite et la gastrite, des maladies (maladie de Crohn ou syndrome d l’intestin irritable), mais chez les enfants sensibles la protéine laitière, le lactose et les aliments contenant du gluten peuvent également le provoquer. Dans le cas des petits enfants, on ne pense même pas à la cholécystite, au reflux ou à l’ulcère de l’estomac en tant que causes du mal de ventre, tandis que ce symptôme peut également se conjuguer des inflammations du petit bassin. Le mal de ventre peut apparaître en cas d’infection des voies urinaires aussi, tandis que la douleur forte, presqu’insupportable peut être signe de l’appendicite ou du volvulus intestinal. Les petits enfants avalent avec prédilection de petits objets, de jouets pouvant causer de la perforation de l’intestin. Les parasites peuvent irriter la paroi de l’intestin, pouvant mener à une inflammation.

Que doit faire le parent ?

Pour découvrir la cause du mal de ventre, il faut tout d’abord repenser ce que l’enfant a dernièrement mangé.

Regarder le temps cycle de l’apparition de la douleur, ses conditions, son intensité, la partie de ventre affectée et les éventuels symptômes associés (fièvre, vomissement, urine douloureuse). L’indigestion est en général accompagnée d’un manque d’appétit subit, d’un mal d’estomac, de la nausée, du moral bas, de l’envie de vomir et du vomissement, tandis que les principaux symptômes de l’ulcère de l’estomac sont : le sentiment de déconfort aux alentours de l’estomac et du cardia, ou une douleur par résonance dans la région lombaire. Si l’enfant ressent le mal de ventre aux alentours du nombril ou dans la partie basse droite de son ventre, ceci peut être signe d’une appendicite nécessitant un traitement immédiat et souvent une opération.  Une douleur épigastrique convulsive s’intensifiant sous l’arc costal droit et rayonnant vers l’omoplate droite peut être conséquence d’une cholécystite. L’occlusion de l’intestin grêle et du côlon est caractérisée par une douleur abdominale convulsive et intensive, plus l’occlusion est dans la partie haute, plus la douleur est expresse. La douleur se conjugue alors du vomissement, du ballonnement et de la constipation, une intervention chirurgicale est inévitable. La présence des parasites est souvent signalée par du ballonnement, de la diarrhée et des coliques, ces symptômes sont en général durables.

Consulter impérativement son médecin, si la douleur ne disparait pas sous 1-2 jours voire s’intensifie davantage, si elle est accompagnée de la fièvre, de l’urine et de la défécation sanguinolentes, si l’envie de vomir et la diarrhée ne s’atténuent pas ou si un abattement fort se manifeste.

Les problèmes d’ordres psychiques causent souvent du mal de ventre, c’est tout-à-fait pareil chez les enfants. Si le petit se sent angoissé (par exemple à cause d’un déménagement, de l’arrivé d’un bébé, de problèmes familiaux ou du commencement de l’école maternelle) ceci peut être signalé par des symptômes du système digestif : manque d’appétit, coliques, diarrhée, constipation.

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter