head

Fête de Noël qui tourne mal : quand on a tendance à trop manger

Alt: Trop manger pendant les repas festifs constitue un grand défi pour le système digestif.
Alt: Trop manger pendant les repas festifs constitue un grand défi pour le système digestif.
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Enzymes digestives

Dinde, bûche, foie gras, marrons glacés, alcool... les repas festifs de Noël, du Nouvel An amènent souvent les troubles digestifs. Nombreux sont ceux qui connaissent ce désagrément. Mais il n’est pas impossible d’éviter tous ces troubles en bien préparant notre système digestif aux repas copieux de famille pour pouvoir passer les fêtes sans souci de manière conviviale.

Il est difficile de résister au mets du repas festif dont la variété est infinie, mais cette tentation coûte cher au niveau des kilos pris et les divers malaises.  Notre organisme supporte mal ces excès culinaires, et nos organes notamment notre pancréas n’est plus capable de produire suffisamment d’enzymes digestives, dont le résultat est souvent une malaise générale.

Repas festif qui perturbe le métabolisme

Vous êtes parmi ceux qui se lancent dans les instants festifs sans penser vraiment aux dures conséquences d’un repas trop copieux ? « Après moi le déluge » et voilà, vous rencontrez des symptômes très désagréables, vous vous sentez lourd, vous souffrez des maux d’estomac, vous êtes gonflé ? Les mets bourrés de graisses et de sucres sont difficiles à digérer. Les boissons gazeuses ou alcoolisées ne facilitent pas non plus le travail laborieux de votre organisme. Bien évidemment, on ne doit pas se renoncer à ces plaisirs culinaires, mais si on est déjà soucieux au niveau d’une alimentation saine pendant l’année on peut confectionner un repas « diététiquement correct » pour un réveillon de Noël réussi.

Le menu de Noël d’une part, contient un plus grand de variété de plats auxquels nous ne sommes pas toujours habitués et d’autre part, les portions sont plus grandes que d’habitude. Ensuite, pendant les fêtes, nous sommes plus détendus et on a la tendance à trop manger en famille ou entre amis tout en enchaînant les repas. Les symptômes typiques de trop manger se manifestent sans tarder : crampes abdominales, sensation lourde, ballonnement, brûlure d’estomac, reflux, faiblesse, transpiration excessive, salivation excessive, nausée, diarrhée, constipation ou mauvaise haleine la liste est vraiment longue. 

 

 

Se préparer facilement aux gros repas

Pour soulager les malaises et les inconforts gastriques après un gros repas il existe des remèdes naturels qu’on peut utiliser avec succès. On connaît plusieurs épices et plantes médicinales telles que le gingembre, la coriandre, le cumin, la cannelle, la camomille et la menthe poivrée qui peuvent venir au secours en cas de troubles digestifs. Ces remèdes grand-mère nous rendent un grand service lorsqu’on souffre du ballonnement, de la brûlure d’estomac. Mais on peut également avoir recours aux préparations qui contiennent des enzymes digestives.

En l'absence d'enzymes digestives, ou en cas de leur production non suffisante, la digestion ralentit, la choucroute et le bûche de Noël passent plus lentement à travers du tube digestif et une fermentation se produit qui amène de la flatulence, des ballonnements et des maux d’estomac. Dû au péristaltisme paresseux, les déchets ne peuvent pas être éliminés correctement et une stagnation de ballast survient. Les enzymes digestives décomposent la nourriture et favorisent la bonne absorption des nutriments par l’appareil digestif. Ainsi le repas convivial de réveillon se déroule sans encombre, sans crise de foie.

A savoir que la quantité d’enzymes digestives varie, le stress, la prise des médicaments peuvent réduire leur production.

En plus de vivre sainement et de manger équilibré, il existe d'autres moyens pour restaurer la quantité optimale d'enzymes digestives dans notre organisme. Les bonnes bactéries probiotiques contribuent à la production des enzymes digestives, leur consommation est fortement recommandée pendant toute l'année.

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter