head

Oseille – Plante médicinale préférée des indiens

Suren Bahidszky Suren Bahidszky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Herbes médicinales

L’oseille, appelé aussi épinard sauvage, est non seulement une excellente base des salades, elle se montre à la hauteur d’être une plante médicinale aussi. Les indiens d’Amérique l’utilisaient en tant que vulnéraire, ses effets bénéfiques sur la peau méritent d’être testés.

L’oseille stimule les fonctions hépatiques, favorise la digestion, elle est ainsi d’excellent effet désintoxiquant, soutenu par son faible effet laxatif. Ses racines étaient appliquées par les indiens pour apaiser les troubles digestifs, et en tant que purgatif, mais les feuilles de cette plante médicinale spontanée étaient également tenues en haute estime.

Un remède contre de nombreux problèmes

L’oseille (Rumex obtusifolius) est riche en flavonoïdes d’effet antioxydant et anti-inflammatoire, en tannines et en vitamines B, ces dernières sont nécessaires pour le bon fonctionnement du système nerveux. Elle abonde également en magnésium, en fer, en phosphore et en calcium qui sont nécessaires pour le bon fonctionnement du système cardiaque. L’oseille – principalement sa racine – contient une grande quantité de rumicine, ayant un effet antibactérien fort, elle tue ainsi la bactérie Staphylococcus qui est très résistante. La glycoside se trouvant dans la plante stimule la production de la bile, en améliorant ainsi les fonctions hépatiques et en accélérant l’évacuation des toxines de l’organisme.

Cosmétique diversifié

La rumicine a un effet antiseptique aussi, cet effet contribue également au fait que la compresse préparée de la décoction de l’oseille traite efficacement les diverses inflammations de la peau. La compresse et la crème préparées des feuilles et de la racine de l’oseille apaisent les symptômes  des brûlures, contribuent à la guérison de la dartre et de l’eczéma, empêche l’infection des plaies à vif et des abcès, et décolorent les taches désagréables. L’oseille peut être efficacement appliquée sur les piqûres d’ortie, pour ce faire il faut frotter la surface de peau concernée de la feuille d’ortie. On peut préparer de la compresse de ses feuilles, celle-ci a un effet tranquillisant, et peut être appliquée pour traiter les clous, l’urticaire, la démangeaison, les piqûres d’insecte, la gale ainsi que la peau boutonneuse ou enflammée. Il pratique d’appliquer sa décoction en parallèle avec la compresse pour atteindre une plus grande efficacité.

Préparation du thé d’oseille :

Mettre dans une tasse 1-2 cuillères à soupe d’oseille. Infuser de 2 dl d’eau. Laisser tremper pendant 15 minutes, puis filtrer et consommer chaud. Eviter d’assaisonner si possible, et consommer à jeun deux tasses par jour, sans manger pendant une demi-heure environ après la consommation, pour qu’il puisse agir au mieux. Des oxalates se trouvent également dans les feuilles de l’oseille, la consommation excessive ou prolongée de celles-ci peut provoquer le développement du calcul rénal.

Auriez-vous pensé ?

En Angleterre médiévale une force magique était attribuée à l’oseille, les gens pensaient que les feuilles de l’oseille pouvaient aider contre les sortilèges des sorcières. 

Publicité

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter