head

« L’enzyme serrapeptase a apaisé l’arthrite »

Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Médecine interne

Hélène Legrand souffrait depuis longtemps de l’arthrite, elle n’a connu de soulagement qu’à l’aide des stéroïdes et des anesthésiants. Les médicaments n’ont pas résolu son problème, son époux l’a ainsi inspirée à essayer l’enzyme serrapeptase.

Vous n’avez pas du tout l’air d’être malade.

Je mène une vie qui ne laisse pas à mon environnement d’apercevoir mon problème sanitaire. J’ai pris bonne note de mes maladies, je les considère comme fait et j’essaie d’agir contre. Ceux qui me connaissent savent très bien que malgré mes problèmes de santé je suis restée une personne pleine de joie de vivre. Je dois bien évidemment subir des mauvaises ou même très mauvaise périodes de temps en temps.

Ainsi, Vous ne souffrez pas que de l’arthrite.

Mon cotyle de hanche droit n’a pas été développé à ma naissance, l’une de mes jambes est ainsi plus courte.

J’ai de l’hypertension, des soucis avec mon  corps thyroïde et je souffre d’une insuffisance rénale aussi. La goutte m’a atteint en 2010.

La goutte peut être extrêmement douloureuse.

Mes articulations étaient gonflées, j’ai mal à mes doigts, à mes épaules et à mes genoux. Mes articulations se sont rétrécies, l’une de mes doigts a été opérée trois fois, mon épaule deux fois. Je suis en préparation d’une nouvelle intervention chirurgicale, je vais recevoir une prothèse de hanche, ils vont suppléer la partie manquante de mon cotyle.

Revenons à l’arthrite. Quel traitement recevez-vous ?

Tous les six mois je vais me soigner pour trois semaines dans le Service de Réhabilitation des Organes de locomotion de la clinique de Karcag. Trois fois tous les ans je reçois une injection stéroïdienne dans mon genou. Je prends des anesthésiants et des antiinflammatoires pour la douleur atroce, l’un m’a provoqué de l’ulcère de l’estomac, il a dû être ainsi remplacé.

Que faites-vous pour que votre état ne s’empire pas ?

A cause de la goutte j’ai abandonné les viandes rouges, je ne mange que des volailles et du poisson. Je fais des efforts pour maintenir mon poids, je suis active physiquement dans la mesure du possible. J’adore le vélo d’appartement, je projette d’acheter un haltère. Je prends des vitamines, je bois du thé de prêle des champs et d’écorce de saule, je dispose de l’huile de lin qui fait du bien aux articulations à ma connaissance. J’ai également acheté des comprimés cartilage, en gros c’est tout. Je tien à noter que mon époux m’aide énormément, c’est lui qui m’a poussé à prendre l’enzyme serrapeptase. Il souffre de l’angiosténose, qui a été atténuée par l’Elixir Serrapeptase. Sa description le dit antiinflammatoire.

Cela a amélioré votre état si je ne me trompe pas.

J’ai fait une cure de trois mois. Je me suis tout d’abord aperçue que mes genoux étaient moins gonflés, et il m’était plus facile de bouger mes doigts. Au bout d’un mois j’ai abandonné la moitié des anesthésiants, je n’en avais plus besoin. Mes anciennes cicatrices chirurgicales sont devenues plus molles, cela m’a beaucoup étonnée. Une demi-heure avant le petit déjeuner et avant le dîner je prends automatiquement le serrapeptase. L’enzyme serrapeptase a beaucoup apaisé l’arthrite.

Ainsi vous vous préparez maintenant à l’opération de prothèse de hanche.

Je suis très excitée pas vraiment à cause de l’opération, mais surtout à cause de ce qui va la suivre. La réhabilitation dure trois mois, se fera en printemps quand j’ai l’habitude de faire du jardinage. Mais une chose contre une autre. Je remets régulièrement et depuis longtemps cette affaire, je vois enfin y passer. Entre-temps, je fais très attention pour ne pas chopper une infection qui empêcherait l’opération. J’espère que tout ira bien, mon hématogramme est pour le moment en ordre. Mon époux avait des ulcères sur la jambe à cause du diabète, mais celles-ci s’étaient guéries depuis qu’il prend le serrapeptase. J’espère qu’il fera du bien à la cicatrice chirurgicale aussi. 

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter