head

Les boissons énergétiques peuvent même nous tuer

’Dr Barbara Márkus ’Dr Barbara Márkus
Barbara Márkus, homéopathe, thérapeute de l'âme et instructrice.
Sujet: Médecine interne

Selon une recherche remarquable la consommation à l’excès des boissons énergétiques peut avoir des conséquences fatales. Plus précisément, 3 boîtes de boissons énergétiques peuvent déjà causer des symptômes neurologiques, certes, ce sont en général à évolution rapide.

Milou-Daniel Drici, professeur Français a présenté sa recherche lors de la conférence de la Société Européenne de Cardiologie en 2004, selon laquelle les boissons énergétiques peuvent causer de graves problèmes cardiaques. Dans le cadre de la recherche réalisée entre le 1er janvier 2009. et le 30 novembre 2012., des cardiologues, des psychiatres, des neurologues et des physiologistes ont analysé les déclarations déposées auprès de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments.

Bombe à retardement

Au cours de ces deux ans, 257 déclarations ont été déposées auprès de l’agence au sujet de la consommation de boissons énergétiques, dont la plupart concernaient des symptômes cardio-vasculaires, mais il y avait également des consommateurs qui ont rencontré des symptômes psychiatriques et neurologiques. « Les boissons énergétiques sont très populaires dans les bars et dans les boîtes de nuit, mais elles sont également consommées avec prédilection en cas d’activité physique surmenante. Les gens les boivent alors les unes après les autres. Une boisson de deux décilitres et demi contient autant de caféine que deux tasses de café. Sous l’effet de la caféine une quantité importante de calcium se libère dans les cellules cardiaques. Cela peut provoquer de douleurs thoraciques, de l’arythmie cardiaque, mais également de la mort subite. En outre, 52% de ces boissons contiennent de la taurin, 33% contiennent du glucuronolactone, tandis que les deux tiers des boissons contiennent des vitamines » – dit le professeur en rajoutant que le soi-disant syndrome de caféine était le problème le plus fréquent, affectant 60 personnes. Ceci provoque de la tachycardie, des tremblements, de l’angoisse et des maux de tête.

Des résultats effrayants

Les recherches sont finalement arrivées à la conclusion que la consommation de 3 boîtes de boissons énergétiques par jour peut déjà causer des symptômes neurologiques, certes, ce sont à évolution rapide. Mais cette quantité de consommation est risquée pour les néphrétiques aussi à cause de la teneur en caféine élevée, puisque l’effet déshydratant force les reins à faire un travail supplémentaire. La boisson énergétiques a provoqué la mort subite dans au moins 8 cas, elle a causé chez de nombreuses personnes de l’arythmie, de la douleur thoracique et de l’hypertension. La grande quantité de caféine se trouvant dans les boissons énergétiques cause de l’irritabilité et des troubles de sommeil, mais la caféine peut également générer de la dépendance (similairement au sucre se trouvant dans les boissons énergétiques). La caféine chasse de l’organisme les vitamines et les substances minérales, ce qui peut conduire à une carence en éléments nutritifs. La consommation simultanée des boissons énergétiques et de l’alcool peut être responsable de la tachycardie et de la crise cardiaque également.

Boisson énergétique naturelle

Quand on se sent épuisé de l’élan, au lieu de consommer des boissons énergétiques choisir plutôt la racine de maca. La racine de maca, digne de l’appellation super-aliment est sans caféine, tandis que ses protéines énergisantes, ses oligo-éléments et ses vitamines nous donnent de l’énergie immédiate. Ses protéines végétales intensifient considérablement l’endurance, c’est la raison pour laquelle sa consommation est recommandée aux sportifs également.

source :
https://www.escardio.org/The-ESC/Press-Office/Press-releases/Energy-drinks-cause-heart-problems#

Publicité

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter