head

Acidification : faire attention aux avertissements !

Szuren Bahidszky Szuren Bahidszky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Mode de vie

Notre corps nous renvoit en continu des échos sur l’apparition d’une acidification. Néanmoins, si nous ne pouvons pas interpréter ces signes, elle peut causer de divers problèmes sanitaires, tels que la fatigue, les infections rebelles ou encore l’ostéorporose. Il ne vaut donc pas la peine de temporiser le traitement de l’acidification, puisque ceci contribue non seulement au traitement mais également à la prévention.

La plupart des gens sont affectés par les symptômes générés par le bouleversement de l’équilibre acido-basique, mais ils sont nombreux à ignorer que c’est l’acidification qui se trouve en arrière-plan. Pourtant, la brûlure d’estomac, les troubles digestifs, la fatigue, les diverses inflammations de la peau, et encore les maladies fongiques peuvent tous nous avertir qi’il est temps de changer l’alimentation.

Voici les signaux avertisseurs

Qui aurait pu penser que les cheveux endommagés, l’angoisse, ainsi que le mal au ventre et la mal de tête peuvent être tous mis sur le compte de l’acidification, et il est aussi bon de savoir que l’acidification peut être mis en rapport avec les inflammations articulaires, avec la douleur musculaire, avec le diabète, avec les mauvaises dents et aussi avec l’ostéoporose, ainsi qu’avec des maladies et des troubles de fonctionnement provoqués par la faiblesse du système immunitaire.

L’acidification peut faire allusion à l’affaiblissement du système immunitaire. Ce phénomène a pour résultat que nous devenons fatigables, plus exposés aux infections et il a un effet négatif sur notre moral aussi.

Un fait non négligeable c’est aussi que sous l’effet de l’acidification notre mémoire se dégrade, notre peau devient dépourvue d’élasticité et des rides apparaissent, tandis que notre poids ne cesse pas d’augmenter.

Quelle est la solution contre l’acidification ?

Une bonne nouvelle : une alimentation anti-acide permet de retourner la procédure d’acidification, mais d’une part cela nécessite de la patience, et d’autre part il faut qu’au moins deux tiers des aliments consommés soient alcalinisants, et seulement le tiers restant des aliments peut être acidifiant. Ce régime alimentaire est consitué principalement des légumes et des fruits frais, de la noix, des tubercules et des légumineuses, mais les algues, l’asperge, l’orge, la betterave rouge, le brocoli, le chou de Bruxelles, le chou, le chou-fleur, le céleri, le concombre, l’aubergine, le haricot vert, les salades, l’iognon, le piment, les cucurbitacées, la courgette, l’épinard peuvent beaucoup nous aider dans la lutte contre l’acidification, ainsi que le sarrasin, la luzerna et l’herbe de blé. Ce dernier est un véritable super-aliment, qui renforce le système immunitaire, énergise et est d’excellent effet alcalinisant.

Liste d’exclusion ? Oui, on en aura besoin !

Etant donné que l’acidification n’est pas non plus survenue en une seule journée, la remise en état de l’équilibre acido-basique ne va pas non plus se produire rapidement. La règle la plus importante c’est d’expluser les aliments de la restauration rapide, les aliments pré-emballés ou prêt-à-manger, le sucre et les friandises. L’œuf, le riz, les viandes, les céréales, le levain, les produits préparés de la farine blanche et les fromages. Il faut oublier l’alcool, le café, le thé, préparer une boisson rafraîchissante d’un fruit alcalinisant. Un tel fruit peut être la pomme, l’ananas, la banane, la cerise, la fraise, la pastèque, la grenade, la pamplemousse, la poire, la pêche, le melon, la prune et le raisin.  Le thé vert est également autorisé, tandis qu’au contraire, les thés noirs favorisent l’acidification. Pour conclure, mais pas en dernier lieu, il faut être endurant et bien étudier la liste des aliments alcalinisants, pour en préparer un menu à volonté !

Commentaires communautaires

Articles liés

Nos articles récents

Autres sujets

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter

Programme de désintoxication ToxiClean

Programme de désintoxication ToxiClean

Utilisé conjointement avec le programme de nettoyage intestinal Clean Inside, le programme de désintoxication ToxiClean a été conçu pour augmenter le résultat de la désintoxication de vos organes internes afin de retrouver une bonne santé au quotidien.


Le complément en fibres pour le nettoyage intestinal

Le complément en fibres pour le nettoyage intestinal

Le complément alimentaire riche en fibres permet un nettoyage intestinal soigneux en débarrassant le colon des excréments accumulés et en empêchant la re-déposition de nouveaux déchets sur la paroi intestinale.


La tisane détoxifiante

La tisane détoxifiante

Cette tisane de 13 plantes soigneusement sélectionnées favorise le péristaltisme intestinal et régularise la production des selles. Ne contient pas de caféine.