head

Médicament anti-vieillissement– Les sénolytiques peuvent arriver

Des tests chez animaux sont en cours après l’apparition des premières études sur les sénolytiques.
Des tests chez animaux sont en cours après l’apparition des premières études sur les sénolytiques.
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Mode de vie

Le vieillissement est loin d’être une question esthétique, il est beaucoup plus important qu’avec l’âge le risque de la survenu de diverses maladies augmente très fort. Même si on n’a pas encore trouvé la baguette magique, les fameux sénolytiques, une nouvelle classe de médicaments qui vise à éradiquer les cellules « sénescentes » peuvent nous aider à atteindre le but.

Médicament anti-âge

Encore en 2015, les chercheurs de de la Mayo Clinic américaine et du Scripps Research Institute américains, suite aux travaux de l’équipe, ont réussi à prolonger la durée de vie chez des rongeurs. Les sénolytiques sont capables de détruire les vieilles cellules parfois bien encombrantes tout en empêchant la survenu des maladies chroniques liées à l’âge, voire renverser les processus pathologiques déjà présentées. Mais comment fonctionnent ces médicaments anti-vieillissement ? Les pilules anti-âges seront-elles l’antidote au vieillissement ?

Les sénolytiques

La sénescence est le vieillissement naturel des tissus et de l'organisme. L'accumulation de cellules sénescentes, d’où le nom « sénolytiques ». Ces cellules cessent de diviser et sécrètent des produits chimiques toxiques qui endommagent les cellules adjacentes. Cela entraîne l’accélération du processus de vieillissement et augmente la survenue de nombreuses maladies chroniques, dont le diabète, les maladies cardiovasculaires, la plupart des cancers, la démence, l'arthrite, l'ostéoporose. Les agents « sénothérapeutiques » ciblent ces cellules sénescentes nuisibles dont l’éradication a un impact positif sur toute une gamme de maladies liées à l'âge, et grâce auxquelles on reste jeune et sain plus longtemps.


Ralentissement du vieillissement

Les cellules sénescentes, similairement aux cellules cancéreuses, sont plus résistantes que celles saines, elles arrêtent de se diviser. Les chercheurs se sont donnés pour objectif de trouver les substances par lesquelles l'apoptose, ou la mort cellulaire programmée peut être démarrée dans les cellules sénescentes aussi. Les substances sénolytiques que les chercheurs viennent de découvrir, sont trouvées dans le "dasatinib", un médicament de chimiothérapie et la "quercétine", un flavonoïde antioxydant. Ce dernier se trouve dans plusieurs aliments parmi d’autres la pomme, la feuille de thé, les agrumes, l’oignon, les baies rouges et les feuilles vertes. Elle a la capacité de neutraliser les radicaux libres, de ralentir le vieillissement cellulaire, est un puissant antiinflammatoire et bloque la production d’histamine responsable des symptômes allergique. Les essaies sur les souris ont démontré que l’application simultanée du dasatinib et quercétine a la capacité d'éliminer sélectivement ou bien démarrer l’apoptose dans les cellules âgées sans nuire aux cellules normales ce qui peut permettre de prolonger la durée de vie an bonne santé prolonger la durée de vie en bonne santé, améliorer la circulation, ralentir l’ostéoporose, augmenter l’endurance physique chez les animaux et aussi de ralentir le vieillissement.

Les résultats les plus récents

Pendant les dernières deux années, après la publication des premières études sur les sénolytiques, les tests réalisés sur animaux sont toujours en cours. On vient également d’identifier de nouvelles molécules sénolytiques, telles que les sénolytiques appelés inhibiteurs de HSP90, l’article scientifique a été publié dans la revue Nature Communication. Après les tests réalisés sur animaux avec succès les chercheurs considèrent que les essais cliniques chez les humains pourront être bientôt lancés. Selon les chercheurs si par ces médicaments on arrive à réduire les cellules sénescentes et à renouveler les cellules et tissus sains – et les chercheurs sont optimistes au sujet - on pourra dire adieu à une vaste gamme de maladies chroniques et mieux vivre avec l’âge.

 

Sources :
http://edition.cnn.com/2017/09/04/health/anti-aging-senolytic-drugs-clinical-trials-study/index.html
https://www.sciencedaily.com/releases/2015/03/150309144823.htm
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/acel.12344/abstract
https://www.sciencedaily.com/releases/2017/09/170904093428.htm
https://www.news-medical.net/news/20170904/857/French.aspx

 

 

 

 

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter