head

Probiotiques antidépresseurs

Le probiotique a-t-il un effet antidépresseur ?
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale

Google+
Sujet: Mode de vie

Qui pourrait présumer que les cellules de la paroi intestinale produisent plus de 90 pour cent de la sérotonine, responsable du réglage du moral ? L’état de la flore intestinale a un effet sur notre moral également, que nous pouvons positivement influencer à l’aide de la consommation des bactéries probiotiques. Accompagnez-nous dans le monde des probiotiques antidépresseurs, appelés aussi psychobiotiques !

De nombreuses recherches scientifiques ont déjà établi qu’il existe une relation étroite entre le système digestif et le fonctionnement neurochimique du cerveau. La suppléance des bactéries probiotiques de la flore intestinale remonte le moral, et peut servir de résultat contre les diverses maladies mentales.

Psychobiotique

Nous avons déjà connu le cas des souris dépressifs qui sont devenus plus agiles sous l’effet de certaines bactéries. Le comportement de certains rats a également changé après leur avoir transmis les bactéries intestinales d’autres rats. La notion du « psychobiotique » a été ainsi créée : des microbes psychologiquement actifs peuvent venir en aide en cas de maladies mentales telles que la dépression. Ce que nous ne savions pas à l’époque : est-ce que les psychobiotiques sont-ils efficaces chez les hommes aussi ? C’est justement cette question qui est développée dans le livre intitulé « Le charme discret de l'intestin » de Giulia Enders, étudiante en médecine allemande.

Une expérience rassurante

Dans l’une de ses premières expériences, une équipe de recherche anglaise a observé chez deux tiers des sujets traités avec de la bactérie Lactobacillus un effet antidépresseur, après une consommation de trois semaines. Tout de même, ils n’ont pu observer aucun changement chez les sujets ayant le moral plus haut. Des chercheurs français ont donné à leurs sujets une combinaison de deux bactéries. Après une consommation de quatre semaines, ces bactéries Bifidobacterium longom et Lactobacillus helvetius ont apporté un changement considérable dans le moral des participants, leur prédisposition à la dépression a été réduite, tandis que l’intensité de la rage et de l’affection a été augmentée. Une diminution dans l’intensité des douleurs corporelles a été également observée.

Des bactéries contre la dépression ?

Il existe deux recherches, dans le cadre desquels des bactéries probiotiques ont été testées contre la dépression parmi des conditions contrôlées. Dans une recherche de 2015, un cocktail constitué de Lactobacille acidophilum et de Bifidobactérie bifidus a été donné aux sujets dépressifs, dont l’état s’est amélioré sous l’effet des médicaments. Dans la recherche de 2017 la consommation du cocktail de Lactobaccille helvetius et de Bifidobactérie longum n’a eu aucun effet sur les personnes participant à la recherche, il a été cependant découvert que chez les personnes ayant un taux de vitamine D élevée dans le sang les microbes ont eu un effet antidépresseur.

Est-il possible de prévenir la dépression à l’aide de la consommation des bactéries intestinales ? Ou alors les bactéries probiotiques ne servent que de traitement complémentaire à côté des médicaments ? La réponse à cette question se fait encore attendre. Les chercheurs cherchent également à savoir s’il existe des types de dépression différents, dont certains pouvant être influencés par l’état de la flore intestinale.

Source :

Giulia Enders : Le charme discret de l'intestin

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter