head

Vieillissement sain : une alimentation correcte est-elle suffisante ?

vieillissement sain
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Mode de vie

Il est évident que tout le monde a le désir de traverser un vieillissement sain, la question suivante se pose ainsi fréquemment : quels facteurs peuvent influencer le vieillissement ? Est-ce vraiment l’alimentation appropriée qui le prédomine ou il est également influencé par le fait qu’on peut partager notre quotidien avec quelqu’un ou non ?

On peut affirmer avec assurance que l’une des conditions de base du vieillissement sain est l’alimentation appropriée. La consommation excessive du sel ou du sucre peut mener à l’obésité, au diabète et à l’hypertension et, de plus, l’apport calorique excessif peut contribuer – en outre de l’obésité – au développement des maladies cardio-vasculaires, des altération des organes de locomotion et du cancer. La dénutrition peut être également grosse de conséquences, dans un tel cas le système immunitaire est moins capable de combattre les diverses infections, tandis que l’apport insuffisant des antioxidants, des vitamines et des oligo-éléments peut mener à l’apparition des différentes maladies de la peau, des ecchymoses, de l’ostéoporose et de anémie. Cela est bien évidemment valable pour les jeunes aussi, mais au-delà de l’âge de 60 ans l’organisme devient hors d’état de se défendre contre les impacts extérieurs.

L’importance des relations humaines

Il a été établi par des recherches que le vieillissement sain est considérablement influencé par les relations humaines. Les personnes âgées qui maintiennent leurs relations sociales et qui prennent soin de leurs relations avec leurs épouses, leurs amis ou avec leurs parents, souffrent en général de beaucoup moins de problèmes physiques ou psychiques et elles deviennent beaucoup plus rarement dépressives. Les personnes âgées célibataires sont moins souvent hospitalisées que celles qui sont solitaires. Il a été établi également que les maladies sont découvertes beaucoup plus tôt chez ceux qui ont une qualification supérieure. Leurs perpectives sanitaires sont meilleures même si la maladie n’est pas découverte en phase précoce. En revanche, les personnes solitaires ne ressentent pas souvent de motivation pour se guérir, elles n’ont pesonne autour d’elles qui pourraient les inspirer ou même les visiter parfois, et ces personnes sont souvent oubliées par la société aussi. Faute de membres de famille, de parents et d’amis, ils sont beaucoup à partager le quotidien avec des animaux de compagnie, nous avons tous l’expérience de voir des personnes âgées qui, pouvant à peine marcher, font quand-même promener leur chien, et l’animal de compagnie leur reste compagnon fidèle jusqu’à la mort. 

Cela ne marche pas sans exercice

C’est une banalité qui reste cependant vraie que l’activité physique joue un rôle important dans le maintien du vieillissement sain. L’activité physique a des effets positifs non seulement sur les processus de métabolisme, mais également sur la capacité pulmonaire, elle aide à prévenir l’apparition de l’hypertension, et libère de l’endorphine dans l’organisme. L’activité physique est en outre indispensable dans la prévention de l’ostéoporose, tout en pouvant atténuer les symptômes désagréables de nombreuses maladies chroniques. Il est ainsi recommandé de consacrer chaque jour une trentaine de minutes à faire des exercices, dont la gymnastique, le jogging, la natation ou encore la marche intensive. Il est bien évidemment beaucoup plus facile de rester actif physiquement si l’on a un partenaire motivé, il est ainsi recommandé de porter ses efforts à garder ses relations humaines ou à avoir la capacité à développer de nouvelles relations à l’âge avancé.

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter