head

Fibres de nettoyage intestinal contre les troubles digestifs | Quels sont leurs effets ?

Les fibres de nettoyage intestinal contribuent au rétablissement du bon fonctionnement
Les fibres de nettoyage intestinal contribuent au rétablissement du bon fonctionnement
Eve MacPherson Eve MacPherson
Thérapeute en médecine douce et conseiller en diététique
Sujet: Nettoyage intestinal

On entend de plus en plus parler de l’importance de la santé du système intestinal du point de vue de la préservation de la santé. La consommation des fibres de nettoyage intestinal y est essentielle. Voici le résumé des cas de figure quand les fibres peuvent venir en aide.

Mauvaise digestion, états de carence, faiblesse immunitaire, problèmes de peau : les conséquences possibles d’un dysfonctionnement intestinal. La bonne nouvelle : ce n’est pas obligatoirement ainsi. Quand les symptômes atroces ne sont pas provoqués par une altération organique, l’entretien du système intestinal peut aider à prévenir et à traiter les symptômes. C’est alors que les fibres de nettoyage intestinal peuvent venir en aide, ainsi que les compléments alimentaires les contenant, qui peuvent contribuer au rétablissement du bon fonctionnement des intestins. Il est cependant recommandé à veiller à ce qu’on choisisse des produits de haute qualité, contenant des composants naturels, puisque ce ne sont que ceux-ci qui peuvent garantir un nettoyage intestinal efficace.

Pour qui, combien ?

On est plutôt à l’aise quand on a à parler de la consommation de fibres idéale, puisque contrairement à d’autres aliments on peut ici donner des chiffres exacts. Selon la recommandation du Ministère de la Santé et des Affaires sociales des Etats-Unis (The Department of Health and Human Services) la dose journalière optimale des femmes est de 28 grammes, celle des hommes est de 35 grammes, tandis que la consommation moyenne reste largement au-dessous de ce niveau. De plus, les résultats sont encore pires parmi les jeunes, à cause – principalement – de la restauration rapide.
 

Mais pourquoi la fibre est-elle si importante ?

On peut annoncer sans exagération qu’en l’absence des fibres de nettoyage intestinal l’organisme ne peut pas garder son fonctionnement optimal, il n’est qu’une question de temps que d’abord des symptômes sanitaires et ensuite des maladies apparaissent. Avant de lister les principales caractéristiques des fibres il est important de noter qu’il existe deux types de fibres alimentaires : fibres hydrosolubles et fibres non hydrosolubles. Ces deux types de fibres ont des effets différents sur la santé et sur le comportement.

Fibres hydrosolubles sont par exemple l’inuline, la pectine et le bêta-glucane, qui captent l’humidité dans le système intestinal en y formant une substance gélatineuse. Elles ralentissent la digestion en améliorant ainsi le métabolisme et l’absorption des éléments nutritifs. En outre, elles diminuent le taux de cholestérol, règlent la glycémie après le repas, protègent la membrane muqueuse des intestins et – en  améliorant le métabolisme des lipides et des hydrates de carbone – elles contribuent également à l’amaigrissement. Elles servent de nourriture aux bactéries probiotiques et soutiennent ainsi l’équilibre de la flore intestinale et le fonctionnement du système immunitaire. Elles peuvent être efficacement appliquées en cas de diarrhée également.

Fibres non hydrosolubles (cellulose, lignine, hémicelluloses) : elles augmentent le volume des excréments et accélèrent leur évacuation. Elles diminuent le risque de l’apparition des maladies vasculaires et du diabète, elles protègent la santé du côlon. Etant donné qu’elles génèrent du sentiment de plénitude, elles favorisent l’obtention du poids corporel idéal et peuvent venir en aide dans le traitement de la constipation chronique.

Désintoxication et nettoyage intestinal

Les fibres sont des substances naturelles très efficaces du point de vue de la désintoxication et du nettoyage intestinal. Elles captent et éliminent les toxines de l’organisme, et enlèvent en frottant les concrétions des parois intestinaux. Ce dernier effet est renforcé par le fait qu’elles accélèrent les mouvements intestinaux naturels, ou autrement dit le péristaltisme.

On consomme peu de fibres

L’idéal serait bien évidemment de consommer suffisamment d’aliments et de boissons riches en fibres, mais cela ne se fait malheureusement pas en pratique. L’alimentation de la plupart des gens ne contient pas de légumes et de fruits crus, le taux des céréales complètes y est assez bas, et elle est très pauvre en http://www.magazine-mode-de-vie.com/champignons-medicinaux/vertus-sante-champignon-medicinales (shiitake), en psyllium et en graine de chia.

Quelle est la solution ?

Le premier pas est bien évidemment le changement de l’alimentation en augmentant l’apport en fibres de nettoyage intestinal. En outre de la graine de chia, le psyllium et le champignon shiitake déjà mentionnés, l’oignon, la pomme de terre, les agrumes, l’orge, la pomme, la banane, la fraise, le chou, la chicorée et la tomate méritent également d’être consommés tous les jours.
Quand on veut obtenir un résultat instantané soit pour battre les symptômes déjà développés soit pour favoriser la prévention, regarder parmi les compléments alimentaires contenant des fibres. Ceux-ci peuvent être utilisés dans le cadre d’une cure de nettoyage intestinale, ou dans le cadre de simple nettoyage intestinal général.
Veiller à n’utiliser que des produits de haute qualité, contenant uniquement des substances naturelles. On peut s’en renseigner le plus facilement en suivant des forums ou les utilisateurs partagent leur propre avis, et leurs expériences.

Sources :
http://www.drnatura.com/cleanse/fiber-cleanser/

https://health.gov/dietaryguidelines/2015/resources/2015-2020_Dietary_Guidelines.pdf

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter