head

Quels vers intestinaux peuvent apparaître chez l’homme ?

Les vers intestinaux peuvent s’installer dans tout le monde
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Parasites

Etes-vous fatigable, irritable, souffrant de troubles digestifs ou de maux de tête ? Il se peut facilement que vous êtes infecté de vers intestinaux. Pour pouvoir certainement exclure la présence des parasites dans l’organisme, nous avons réuni les vers intestinaux les plus fréquents ainsi que les symptômes qu’ils provoquent.

Quand on parle des parasites pénétrant l’organisme, la plupart ne pense pas à l’organisme humain. On pense alors plutôt à des animaux domestiques, bien qu’en réalité ces parasites puissent très bien s’installer chez tout le monde

Les vers intestinaux, comme l’indique leur nom, se propagent dans l’intestin de l’hôte, ils en favorisent de différentes sections en fonction de leur race. Ils génèrent en général des symptômes pouvant être facilement confondus avec de nombreux autres problèmes digestifs. Leur présence dans l’organisme doit être soupçonné quand ces troubles deviennent permanents, chroniques, et ne peuvent être expliqués autrement.

Les races de vers intestinaux

Ils peuvent être divisés en trois grands groupes : ascarides, vers plats et distomes. Comme la plupart des parasites, ils n’ont pas pour objectif de tuer l’hôte, puisqu’ils se nourrissent des aliments apportés à l’organisme, néanmoins, leur présence peut provoquer de symptômes sérieux. La conséquence la plus sérieuse est le développement de diverses maladies de carence, si cet état devient permanent peut mener à d’autres problèmes. Il n’est pas non plus négligeable que les vers intestinaux peuvent provoquer des infections dans l’organisme humain également, ou – étant donné qu’ils affaiblissent le système immunitaire et bouleversent l’équilibre de la flore intestinale – contribuer à leur apparition.

Quels sont les vers les plus fréquents ?

L’oxyure (Enterobius vermicularis), appelé aussi « ver d’enfant », ce qui s’explique par le fait qu’il est le plus fréquemment diagnostiqué chez les enfants. Les personnes vivant dans leur environnement s’infectent bien évidemment aussi : selon le sondage du Center of Disease Control 11,4% de la population sont infectés d’oxyure. Les spécimens développés de ce ver intestinal sont visibles à l’ œil nu aussi, en regardant les excréments de près, on peut apercevoir la présence des parasites fines, filaires et blanchâtres. Comme tous les vers intestinaux l’oxyure n’a pas non plus un caractère trop exigeant, ses œufs pénètrent l’organisme par voie buccale, et ils s’y propagent – dans un premier temps – sans provoquer de symptômes. Les enfants sont plus exposés à l’infection – à l’école maternelle et primaire – puisqu’ils respectent moins les critères hygiéniques fondamentaux : manque de lavage des mains, ils portent leurs mains dans la bouche. Les œufs ne peuvent survivre sur la peau que pendant quelques heures, tandis que se trouvant dans des endroits humides (drap de lit, serviettes) leur temps de survie s’élève à 3 semaines même.

Symptômes d’oxyure :

- démangeaison quasi-permanente du rectum ou des zones environnantes,

- trouble de sommeil sérieux,

- mal de ventre,

- nausée,

- fatigabilité, irritabilité et troubles de concentration dus au manque de sommeil.

Trichocéphale (Trichuris trichiura), dont le spécimen développé peut atteindre les 3-5 cm. L’infection se fait également par voie buccale, et peut être causée non seulement par des aliments ou boissons infectés, mais également par des granules de sol contenant les larves. Ce ver intestinal a pour « particularité » que les œufs de la femelle éclosent dans l’intestin grêle, puis ils s’évacuent avec les selles.  

Symptômes de trichocéphale :

- mal de ventre,  

- mal de tête,

- diarrhée sanguinolente,

- nausée,

- vomissement,

- amaigrissement subit.

Même de l’anémie peut se développer sur le long terme à cause de ce ver, puisque ce parasite dispose d’une « couronne buccale » de forme de greffe, lui permettant de perforer la membrane muqueuse douce du côlon, et de se nourrir ainsi directement du sang. En cas des petits enfants le trichocéphale peut ralentir le développement habituel. Sa présence est encore une fois due à l’hygiène inappropriée, elle apparaît surtout dans les pays en développement.

L’ascaride (Ascaris lumbricoides) est un parasite qui peut infecter non seulement les hommes. De divers animaux domestiques et de ferme peuvent également en souffrir. C’est surtout la consommation des légumes et des fruits insuffisamment lavés ou le contact avec le sol contaminé qui servent de vecteur de propagation, la longueur du spécimen adulte peut atteindre les 25 cm. Les œufs pénétrant l’organisme éclosent dans l’intestin grêle, où les larves, perforant la paroi intestinale, pénètrent directement le flux sanguin. Une fois arrivées à la cavité cardiaque droite, elles finissent par être pulsées directement dans le poumon.

Symptômes de l’ascaride :

- toux forts,

- éternuement fréquent,

- nausée,

 -fièvre.

Rarement, les parasites peuvent atteindre le canal biliaire aussi, ou ils peuvent empêcher le flux approprié du liquide biliaire et dégrader les fonctions hépatiques. La présence de ce parasite aussi caractérise principalement les pays tropicaux, le ver reste pendant longtemps perfectible dans des conditions humides, bien aérées, protégées de la lumière. Il est très sensible à la chaleur, il est ainsi recommandé de bien cuire les légumes et les fruits, ainsi que de faire bouillir l’eau potable.

Ténia (Taenia saginata, Taenia solium), qui pour caractéristique principale d’avoir sur la tête quatre ventouses minuscules (le Taenia solium dispose en plus de crochets mineurs aussi). Il est appelé également ver solitaire à cause de son moyen de reproduction unique, puisque ce ver est hermaphrodite, il y a en général ainsi un seul ténia dans un même hôte. Il a pour particularité de ne pas avoir son propre organe digestif, et de se nourrir ainsi des aliments digérés par l’organisme de l’hôte.

Symptômes du ténia:

- amaigrissement subit,

- de diverses maladies de carence,

- crampes hypogastriques fortes,

- troubles digestifs,

- occlusion intestinale,

- mal de tête.

En cas d’un traitement retardé, les larves du ténia peuvent attaquer le cerveau, des troubles de la parole, des problèmes de la vue et – en cas plus grave – des crises épileptiques peuvent se manifester en conséquence.

Sources :

https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/pinworm/symptoms-causes/syc-20376382

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11386693

https://www.sciencedirect.com/topics/agricultural-and-biological-sciences/ascaris-lumbricoides

https://www.healthline.com/health/taeniasis#symptoms

Publicité

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter

Programme de nettoyage intestinal Clean Inside

Programme de nettoyage intestinal Clean Inside

Le programme de nettoyage intestinal Clean Inside est composé de trois différents produits mis au point spécialement pour un nettoyage le plus approfondi possible du côlon au moyen d’ingrédients totalement naturels.


Le complément alimentaire antiparasitaire

Le complément alimentaire antiparasitaire

Le complément alimentaire antiparasitaire Parasic élimine les parasites ainsi que les larves et les œufs des intestins et des autres parties de l’organisme.


La tisane détoxifiante

La tisane détoxifiante

Cette tisane de 13 plantes soigneusement sélectionnées favorise le péristaltisme intestinal et régularise la production des selles. Ne contient pas de caféine.