head

Prébiotiques essentiels : ils protègent efficacement la santé

prébiotiques
On peut augmenter le nombre des probiotique par l’aide des prébiotiques
Eve MacPherson Eve MacPherson
Thérapeute en médecine douce et conseiller en diététique

Google+
Sujet: Probiotiques

L’importance des prébiotiques mériterait d’être soulignée plus fréquemment, puisqu’en absence des prébiotiques les bactéries probiotiques constituant la flore intestinale ne sont pas capables de se propager, et cela peut causer l’apparition de nombreuses maladies.

Le prébiotiques sont des fibres végétales non digestibles pour le corps humain mais qui sont indispensable pour une santé du système intestinale.

Au long de notre vie, la constitution de du microbiote change perpétuellement. De nombreuses recherches ont établi que les facteurs principaux sont l’alimentation et l’âge, ceux-ci influencent le plus la constitution de la flore intestinale.

Lorsque notre alimentation est constamment pauvre en fibres, ou avec l’âge, le nombre des bifidobactéries diminue, contrairement au nombre des entérocoques et des entérobactéries – ayant un effet négatif sur la santé – qui a tendance d’augmenter. Cela conduit à l’accumulation des toxines, au développement du cancer et aux troubles du fonctionnement du foie.

Les prébiotiques comme solution

Az egyik leghasznosabb prebiotikum az inulin

La croissance des bactéries utiles, autrement dit probiotiques peut être stimulée d’une manière ciblée par les prébiotiques. Ceux-ci sont les fibres végétales indigestes qui exercent un effet bénéfique sur l’organisme en favorisant d’une manière sélective au niveau de la croissance des bifidobactéries et des lactobacilles dans le côlon.

Le caractère indigeste des prébiotiques est similaire à celui des autres fibres se trouvant dans les aliments, tandis que leurs rôles biologiques sont différents. Certains prébiotiques aident ainsi d’une manière très sélective la croissance des ”bonnes” bactéries, et repoussent les bactéries pathogènes dans la microflore, puisque celles-ci n’utilisent que très peu de prébiotiques pour leur développement.

Sources naturelles prébiotiques

La plupart des prébiotiques utilisés de nos jours se retrouvent naturellement dans les aliments végétaux. L’un des prébiotiques les plus efficace est l’inuline. Le champignon shiitake est une excellente source d’inuline, ainsi que la racine de chicorée – on en prépare des succédanés du café aussi – et l’artichaut qui est consommé en tant que salade. L’asperge, les légumineuses, l’avoine, l’épeautre, l’oignon et l’ail, ainsi que la banane, le dent-de-lion (pissenlit), les grains, surtout la noix contiennent également de l’inuline, leur consommation est ainsi également conseillée. Bien que le lait ne contienne évidemment pas de fibres, le lactose s’y trouvant est également d’effet prébiotique.

Il existe un grand nombre de produits prébiotiques disponibles sur le marché mais il vaut mieux opter pour des formules probiotiques et prébiotiques fiables et de bonne qualité.

Quels autres effets bénéfiques ?

Sous l’effet des prébiotiques le taux du cholestérol LDL et le taux des triglycérides diminue, les prébiotiques jouent ainsi un rôle important dans la prévention des maladies vasculaires ainsi que dans leur traitement.

Puisqu’ils entravent la propagation des bactéries nocives, ils favorisent en même temps le péristaltisme, tout en stimulant ainsi l’évacuation des toxines et des concrétions nocives. De plus, les prébiotiques et les probiotiques contribuent à la synthèse des vitamine B7, B12 et vitamine K.

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter