head

Comment la flore intestinale et le sommeil sont-ils liés ?

Comment la qualité du sommeil dépend-elle de la flore intestinale ?
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale

Google+
Sujet: Probiotiques

Quel est le rapport entre la qualité du sommeil et les microorganismes vivant dans l’organisme humain ? Cette question était dans le cible des chercheurs qui ont analysé le rapport entre les habitudes de sommeil, la flore intestinale et la souplesse cognitive.

Les chercheurs de l’Université Kent State d’Ohio ont démontré que la mauvaise qualité du sommeil se conjugue avec une proportion plus faible des bactéries Verrucomicrobia et Lentisphaerae. 37 adules d’âge moyen de 65 ans ont participé à la recherche en donnant des échantillons de selles et des données relatives à la qualité du sommeil.

Selon la recherche publiée dans la revue spécialisée Sleep Medicine le nombre réduit des bactéries Verrucomicrobia et Lentisphaerae peut non seulement provoquer du mauvais sommeil, mais peut aussi augmenter indirectement le risque du développement des troubles métaboliques et de l’obésité. En outre, le sommeil insuffisant accélère l’abaissement de la souplesse cognitive (capacité à adapter rapidement et adéquatement aux conditions changeantes) liée à l’âge.

Le cerveau et le système intestinal communiquent entre eux

L’axe intestin-cerveau, autrement dit l’interaction à double sens tient de plus en plus la vedette auprès des chercheurs. Il a été établi que la privation partielle du sommeil modifie la flore intestinale, mais le travail par différents relais et le jetleg peuvent tous être mis en rapport avec la dysbiose. Une publication a paru dans le Huffington Post à ce sujet de la part du docteur Michael J. Breus, qui y explique que la flore intestinale peut influencer le moral et les émotions en travers du sommeil, et qu’elle a un effet sur les hormones réglant le cycle sommeil-veille, ainsi que sur la capacité à tolérer la douleur. La flore intestinale abîmée peut être mis en rapport avec la dépression, avec l’angoisse et les troubles de sommeil, mais il est vrai de dire aussi que le fonctionnement du cerveau influence l’état de la flore intestinale aussi. Le sommeil et la flore intestinale s’influencent donc réciproquement, il y a donc une relation étroite entre le système digestif et le fonctionnement neurochimique du cerveau.

Les probiotiques influencent le sommeil

A propos du rapport entre l’intestin-cerveau et le sommeil, le porte-parole de l’Association Internationale des Probiotiques a dit qu’une question intéressante se pose : comment les probiotiques influencent le sommeil. « Les quelques recherches réalisées se sont focalisées sur le rapport entre le stress et l’état des intestins. Bien évidemment, si les probiotiques peuvent apaiser le stress ou l’angoisse, ainsi que les problèmes du système digestif, ceci peut avoir un effet sur le sommeil. Il se peut que les probiotiques puissent – dans certaines conditions – améliorer la qualité du sommeil, mais d’autres recherches sont encore nécessaires dans ce domaine ».

Les résultats des recherches réalisées jusqu’ici montrent qu’il existe un lien entre la qualité du sommeil, la composition de la flore intestinale et la souplesse cognitive dans le cas des adultes en bonne santé, c’est-à-dire que supprimer la carence en bactéries probiotiques peut signifier une solution alternative à la place des médicaments.

Source :

https://www.nutraingredients.com/Article/2017/11/07/Study-finds-link-between-gut-microbiota-sleep-quality-and-cognitive-flexibility/?utm_source=Newsletter_SponsoredSpecial&utm_medium=email&utm_campaign=Newsletter%2BSponsoredSpecial&c=BwveObaBxK9qZuv6JZOClQ%3D%3D

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter