head

Rosacée : comment la traiter avec des probiotiques ?

Rosacée : comment la traiter avec des probiotiques ?
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale

Google+
Sujet: Probiotiques

On sait d’ores et déjà que les probiotiques peuvent prévenir ou traiter de nombreuses maladies, mais il a été récemment découvert qu’ils ont un effet bénéfique sue la peau aussi. Dans une telle mesure qu’ils puissent venir en aide dans le traitement de la rosacée également.

Le dermatologue Yeal Adler jette la lumière sur une chose intéressante dans son livre Dans ma peau, où il développe les rapports entre les maladies de la peau et de l’alimentation. Ils sont probablement nombreux à avoir déjà entendu parler du fait que l’état de la rosacée peut être aggravé par certains produits comestibles tels que l’alcool, le tabac, le café et certaines épices, ils sont cependant peu à entendu parler de son effet qui bouleverse l’équilibre de la flore intestinale. Puisque la peau du visage est – similairement au tractus intestinal et d’estomac – innervée par le système nerveux végétatif, si cette zone est irritée cela se fait voir sur le visage également. « Les personnes souffrant de la rosacée constatent souvent l’apparition des symptômes du syndrome de l’intestin irritable, mais on peut également y découvrir de la dysbiose ou de la rupture grave de l’équilibre de la flore intestinale, qui peuvent d’ores et déjà faciles à diagnostiquer par une analyse de selles », écrit l’auteur du livre, en ajoutant qu’un malade souffrant de la rosacée s’en trouve bien si sa flore intestinale est remise en état, et des bactéries bénéfiques y sont implantées. Ceci est possible à l’aide des aliments riches en fibres tels que les produits préparés en farine complète, les légumineuses, les graines, ou les aliments probiotiques comme la choucroute non pasteurisée, le yaourt et le képhyr.

Les dermatologues recommandent souvent la prise des bactéries intestinales en tant que complément, puisque cela donne une impulsion à l’implantation des bactéries bénéfiques. L’analyse moléculaire-génétique des échantillons de selle réalisée dans les laboratoires spéciaux montre précisément la constitution de la flore de selle, permettant de composer en conséquence le mélange de bactérie approprié. Il s’agit d’un « aliment bactérien » qui active les bactéries probiotiques. Ces produits sont appelés symbiotiques, ils sont des combinaisons des prébiotiques et des probiotiques. Le dermatologue traite la rosacée par des crèmes, des comprimés et du laser.

Source :
Yeal Adler: Dans ma peau – Tout sur l’un de nos organes les plus sensibles

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter