head

Cicatrisant naturel : « L’Elixir Serrapeptase est vraiment un enzyme miracle »

Suzanne Lemonnier
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale

Google+
Sujet: Santé

Certains malades essaient d’anticiper leur guérison suite à une opération sérieuse nécessitant des vulnérations importantes. Suzanne Lemonnier fait partie de ces personnes, qui – en cherchant une cicatrisant naturel – a trouvé l’enzyme serrapeptase.

Suzanne, qu’est-ce qui vous a mené à chercher une cicatrisant naturel ?

D’une manière générale, je suis plutôt contre les préparations synthétiques, je ne prends pas de médicaments non plus, si ce n'est pas nécessaire. Je suis pour des solutions naturelles. Je suis donc allée à la pharmacie pour me faire recommander un produit qui favorise la cicatrisation. Ils m’ont montré de diverses crèmes, dont certaines contenaient des plantes médicinales, mais je ne croyais pas en leur capacité à résoudre mes problèmes. Le souci est bon, je l’avais utilisé précédemment, mais il  s’agit maintenant des vulnérations importantes.

Avez-vous continué à chercher ?

Je ne relâche pas facilement. J’ai un fils de 18 ans, qui surfe sur internet en continu pour m’aider à me renseigner. Il parle bien anglais il consulte ainsi des sites étrangers aussi. Dans un premier temps il n’a pas réussi, mais le destin en a alors décidé autrement. Mon responsable savait que je projetais d’aller à l’hôpital, c’est lui qui a pensé à l’enzyme serrapeptase. L’un de ses amis l’avait déjà essayé pour traiter un abcès rebelle sur sa jambe. Je n’ai jusque-là jamais entendu parler d’un tel produit, j’ai donc écrit son nom sur une feuille de papier et nous avons lancé une recherche sur internet.

Qu’est-ce qui vous a convaincu ?

Je ne vais pas mentir, je n’ai pas tout compris sur ce qui a été écrit de cet enzyme. Il était cependant fortement apprécié sur des forums par des personnes ayant vécu une opération sérieuse. Avant d’aller à l’hôpital je me suis procurée le produit Elixir Serrapeptase.

Avez-vous commencé à prendre la préparation immédiatement après l’opération ?

Non, pas tout de suite. Mes médecins étaient au courant pour ce produit, je leur en ai parlé. Ils m’ont demandé de ne pas en prendre pendant les 3 premiers jours suite à l’opération, puisque je recevais des médicaments avec lesquels le serrapeptase n’est pas recommandé.

Quelles étaient vos expériences après avoir commencé à prendre l’enzyme serrapeptase ?

J’ai été charcutée de l’intérieure et de l’extérieure. Je me suis préparée à tout. Les trois premiers jours étaient un peu difficiles, mon état s’est amélioré ensuite rapidement. Je ressentais que ma blessure ne me tire pas, mes douleurs se sont apaisées. J’ai testé mes compagnons de chambre. Tandis qu’ils restaient allongés sur leurs lits, j’e me promenais gaiement dans les couloirs. L’un de mes médecins a remarqué la vitesse de ma guérison.

Pendant combien de temps l’avez-vous pris ?

Pendant un mois. Deux semaines après l’opération je pouvais déjà travailler – à domicile – et faire aller le ménage. C’était bien mon plan, je ne voulais pas rester en congé de maladie pendant trop longtemps. J’étais capable de circuler sans ascenseur et la vulnération énorme sur mon ventre n’était pas non plus si effrayant. Mon rétablissement rapide a surpris tout le monde, ils avaient du mal a croire que c’était ce produit qui m’a aidé à me guérir.

Avez-vous rencontré des effets secondaires ?

Oui, mais uniquement des effets secondaires positifs. J’avais des dilatations variqueuses répugnantes sur ma jambe qui se sont partiellement rétrécis. Maintenant, après avoir arrêté le serrapeptase, mon état s’est un peu dégradé, mais je projette déjà de m’en procurer une boîte. Je peux affirmer avec assurance que le produit Elixir Serrappeptase est un véritable enzyme miracle ! J’ai gardé la boite vide même, je l’apprécie beaucoup, je ne peux que le recommander aux autres.

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter