head

L’importance de l’immunoglobuline – Pourquoi on en a besoin ?

Quand l’organisme ne peut pas produire suffisamment d’immunoglobuline ou pas du tout, les conséquences peuvent en être graves.
Quand l’organisme ne peut pas produire suffisamment d’immunoglobuline ou pas du tout, les conséquences peuvent en être graves.
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Santé

Afin que le corps soit capable de lutter contre les pathogènes, les parasites et les toxines, il a besoin des anticorps. Ces molécules protéiques sont les immunoglobulines (anticorps) qui peuvent être supplées de l’extérieur aussi pour augmenter la capacité de protection de l’organisme. Voici les aliments qui permettent de se procurer simplement des immunoglobulines.

La diversité des immunoglobulines jouent un rôle important dans les réponses immunitaires de l’organisme. Quand une substance étrangère pénètre dans l’organisme (telle que les bactéries nocives, les champignons, les virus, les toxines ou les parasites), les immunoglobulines sont capables de reconnaitre, capter, neutraliser et éliminer les antigènes s’y trouvant.

Comment sont-elles produites ?

Tandis que l’immunité des nouveau-nés est due à l’immunoglobuline reçue de la part de la mère, les anticorps sont ensuite produits – en tant que partie intégrante de la réponse immunitaire – par les cellules plasmatiques issues des cellules lymphocytes B.  Les immunoglobulines se trouvant dans le sang, dans la lymphe et dans la membrane muqueuse peuvent être réparties en cinq groupes, qui sont les suivants : IgG, IgM, IgE, IgD et IgA.

  • L’organisme du nouveau-né produit dans un premier temps de l’immunoglobuline IgM, celle-ci apparait premièrement lors de la plupart des réponses immunitaires primaires également. Elle est présente principalement dans le sérum sanguin, et en une faible quantité sur les membranes muqueuses.
  • Près de deux tiers des 3 grammes d’anticorps produites dans l’organisme adulte sont des immunoglobulines IgA, s’activant principalement sur les membranes muqueuses (voies respiratoires, système digestif, organes génitaux). Elle prend part ainsi à la protection contre les substances nocives s’accrochant sur la peau ou pénétrant dans l’organisme par intermédiaire de la respiration.
  • L’immunoglobuline IgG se trouve avant tout dans le sang et dans les liquides inter-tissulaires. Elle a pour tâche principale de neutraliser les microorganismes nocifs et les toxines produites au cours du métabolisme de ceux-ci, mais elle contribue également à l’élimination des cellules mortes issues des processus inflammatoires.
  • Normalement il y a très peu d’immunoglobuline IgE dans le sang, bien que celle-ci soit produite par l’organisme contre les allergènes. Quand le malade entre en contact avec un allergène, la quantité de l’immunoglobuline IgE augmente brusquement, la sensibilité se développe, et lors de la prochaine rencontre l’histamine sera synthétisée qui provoquera les symptômes allergiques.
  • L’immunoglobuline IgD a la quantité la plus faible dans l’organisme. Sa fonction précise n’est pas encore entièrement connue.

Carence en anticorps

Quand l’organisme ne peut pas produire suffisamment d’immunoglobuline ou pas du tout, les conséquences peuvent en être graves. La fréquence des maladies contagieuses chroniques augmente ainsi que le risque des maladies néoplasiques et auto-immunes. Le fonctionnement des organes internes sera bouleversé, la cicatrisation, la régénération des tissus ralentissent. La carence en anticorps peut être innée, mais elle peut être également provoquée par des maladies métaboliques, néoplasiques et auto-immunes. Elle se manifeste dans la plupart des cas à l’enfance.

Comment suppléer l’immunoglobuline ?

Si la carence en anticorps est héréditaire ou chronique, le traitement médicamenteux est inévitable. Dans ce cas-là, ainsi que dans la prévention et dans le renforcement immunitaire général, il est recommandé de consommer du colostrum bovin disponible sou forme de complément alimentaire. Le colostrum est riche en immunoglobulines, si l’on le consomme en période épidémique, le risque de la grippe et d’autres maladies infectieuses diminue considérablement.

Sources :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18538107

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3670108/

Publicité

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter

Programme de désintoxication ToxiClean

Programme de désintoxication ToxiClean

Utilisé conjointement avec le programme de nettoyage intestinal Clean Inside, le programme de désintoxication ToxiClean a été conçu pour augmenter le résultat de la désintoxication de vos organes internes afin de retrouver une bonne santé au quotidien.


Le complément en fibres pour le nettoyage intestinal

Le complément en fibres pour le nettoyage intestinal

Le complément alimentaire riche en fibres permet un nettoyage intestinal soigneux en débarrassant le colon des excréments accumulés et en empêchant la re-déposition de nouveaux déchets sur la paroi intestinale.


La tisane détoxifiante

La tisane détoxifiante

Cette tisane de 13 plantes soigneusement sélectionnées favorise le péristaltisme intestinal et régularise la production des selles. Ne contient pas de caféine.