head

Les effets nuisibles des médicaments sans ordonnance

Eve MacPherson Eve MacPherson
Thérapeute en médecine douce et conseiller en diététique
Sujet: Santé

Bien que les médicaments sans ordonnance puissent offrir un soulagement rapide, notre organisme doit souvent en supporter les conséquences, ils peuvent provoquer plus de mal que du bien.
Admettons qu’en négligeant le mode de vie sain, la désintoxication et l’alimentation saine, nous sommes désormais nombreux à utiliser les médicaments sans ordonnance en tant ”qu’extinction du feu”, sans nous occuper des effets secondaires nuisibles à notre santé.

Prise de médicaments sans contrôle

Un exemple instructif est donné sur les effets destructifs des médicaments sans ordonnance par le cas du professeur Mace Moore de Maryland, qui faisait activement du sport à l’école secondaire, il faisait du water-polo, de la natation, et était membre de l’équipe lacrosse. A cause de la grande sollicitation, les blessures de sport n’étaient pas inconnues pour Moore, il devait subir – dès à l’école secondaire – des traitements de physiothérapie, et après le baccalauréat il espérait déjà l’atténuation de la douleur grâce aux médicaments sans ordonnance, à l’aspirine et aux anesthésiants contenant de l’ibuprofène.

Pendant ses années universitaires, Moore faisait déjà des anesthésiants partie intégrante de ses quotidiens, mais ceux-ci – au bout d’un certain temps – n’offraient plus de soulagement, il a ainsi essayé d’augmenter de plus en plus la dose pour apaiser ses douleurs sans pour autant se priver de l’alcool. Les toxines accumulées et le mode de vie autodestructeur menaient finalement à l’ulcère d’estomac pour finir par embarquer le jeune sportif à l’unité de soins intensifs, ce qui lui a finalement dessillé les yeux : il a abandonné les médicaments sans ordonnance.

Plus de 10 ans se sont écoulées depuis cette histoire, Moore s’est relevé de sa maladie, et accorde aujourd’hui une attention particulière à l’usage contrôlé et modéré des médicaments. Moore n’est cependant pas seul : selon un rapport de l’Autorité de surveillance Alimentaire et Pharmaceutique, datant de 2006, l’ambulance a été environ 5600 fois alertée aux Etats-Unis à cause du surdosage des médicaments sans ordonnance, dont 458 cas étaient fatals.

Les dangers des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens

Selon la publication de l’American Journal of Managed Care les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, les anesthésiants ibuprofène (Advil) et naproxène (Aleve), consommés en dose importante, peuvent multiplier par deux, voire trois le risque de l’ulcère d’estomac, et des hémorragies internes.

L’American Association of Poison Control Centers a constaté qu’en 2015 huit personnes ont trouvé la mort à cause du surdosage des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, tandis que les produits antihistaminiques pris pour le traitement des symptômes allergiques ont causé la mort de 7 personnes.

Avant de commencer à prendre des médicaments sans ordonnance il est recommandé de consulter son médecin de famille, puisque l’utilisation simultanée de ceux-ci et des médicaments sous ordonnance peut être très risquée ainsi que leur dosage inapproprié. Il ne faut non plus négliger ni les composants auxquels nous sommes allergiques, ni les maladies qui nous font souffrir actuellement, puisque les effets secondaires peuvent varier en fonction de ces facteurs.

Avant de se décider à commencer à prendre des médicaments sans ordonnance, lire toujours les consignes d’utilisation, puisque si l’on se traite fréquemment à l’aide de sa pharmacie à la maison, il se peut alors que des effets secondaires se manifestent et on ne sait même pas qu’ils étaient provoqués par le médicament donné. Un tel effet secondaire peut être l’angoisse, l’envie de dormir, l’insomnie ou la douleur d’estomac. Consulter toujours son médecin, assurer une désintoxication régulière, manger beaucoup de légumes de couleur verte afin de pouvoir minimiser l’apport des médicaments !

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter

Programme de désintoxication ToxiClean

Programme de désintoxication ToxiClean

Utilisé conjointement avec le programme de nettoyage intestinal Clean Inside, le programme de désintoxication ToxiClean a été conçu pour augmenter le résultat de la désintoxication de vos organes internes afin de retrouver une bonne santé au quotidien.


Le complément en fibres pour le nettoyage intestinal

Le complément en fibres pour le nettoyage intestinal

Le complément alimentaire riche en fibres permet un nettoyage intestinal soigneux en débarrassant le colon des excréments accumulés et en empêchant la re-déposition de nouveaux déchets sur la paroi intestinale.


La tisane détoxifiante

La tisane détoxifiante

Cette tisane de 13 plantes soigneusement sélectionnées favorise le péristaltisme intestinal et régularise la production des selles. Ne contient pas de caféine.