head

Traitement des symptômes prémenstruels

traitement des symptômes prémenstruels
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Santé

Les hormones jouent un rôle-clé dans le bon fonctionnement de l’organisme, elles influencent le moral également. C’est pour cette raison qu’avant l’arrivée des règles des changements physiques et psychiques se passent. Ils sont nombreux a avoir du mal à supporter cette période, c’est la raison pour laquelle le traitement des symptômes prémenstruels est important.

La quantité d’hormones change en continu dans l’organisme sain aussi, elle est influencée chez les femmes principalement par le cycle menstruel. Le taux d’hormone changé peut se conjuguer de symptômes désagréables. C’est probablement ce changement hormonal qui génère les symptômes prémenstruels, ou sous son nom de notoriété public le syndrome prémenstruel (SPM), qui éprouve une partie des femmes.

Une centaine de symptômes

A l’arrivée des règles le taux d’œstrogène et de progestérone diminue, tandis que des symptômes apparaissent en parallèle et montrent une grande diversité. Leur nombre est près de 150, ils peuvent se manifester pendant les jours, les heures avant la menstruation, ou deux semaines plus tôt même, mais au commencement des règles ils disparaissent en général. Néanmoins, chez les femmes qui s’approchent de la ménopause il arrive que les symptômes persistent pendant  les règles aussi. On retrouve parmi les symptômes prémenstruels les troubles de sommeil, l’insomnie, la fatigue, les maux de tête, la nausée, l’irritation, la douleur musculaire le ballonnement, l’engraissement, le graissage de la peau du visage et des cheveux, et l’apparition des boutons. En outre, la sensibilité des seins, la diminution de la libido, le moral bas, la dépression, l’envie de vomir et le vomissement, les œdèmes, ainsi que l’envie de manger des friandises sont alors également des phénomènes fréquents. L’insuffisance thyroïdienne, le taux de prolactine élevée et les maladies des capsules surrénales ne font qu’aggraver la situation, la gravité de ces symptômes peut rendre certaines femmes inaptes au travail.

Traitement des symptômes

Les symptômes prémenstruels sont influencés par l’alimentation, par la carence de certains oligo-éléments et de certaines vitamines, ainsi que par le mode de vie. Il est important de veiller à ce qu’on mange et en quelle quantité, d’intégrer dans son régime alimentaire autant de légumes et de fruits frais que possible, ainsi que des acides gras oméga-3, et d’abandonner le sel qui intensifie l‘apparition des œdèmes. Éviter les aliments ayant un taux d’hydrates de carbone et de sucres élevé, les huiles raffinées, les produits à base de soja, l’alcool et le café, parce que tous ces aliments jouent un rôle dans la production d’hormones, et ainsi que dans les changements hormonaux  indésirables. Consommer des plantes médicinales soutenant l’équilibre du régime hormonal, qui atténuent les œdèmes, le ballonnement et la distension douloureuse de la poitrine. Boire du thé préparé de pissenlit ou de chardon béni, mais la consommation de la décoction du chanvre ou de la primevère peut également aider à apaiser les symptômes prémenstruels. Consommer plus de vitamines et de substances minérales supportant l’organisme féminin. La consommation augmentée de la vitamine C, E et B complexe est recommandée, tandis que le calcium et le magnésium peuvent être apportés sous forme de compléments alimentaires aussi. Faire du sport au moins trois fois par semaine, puisque l’activité physique atténue la tension et a un effet bénéfique sur le fonctionnement du système endocrinien. Le sommeil insuffisant et de mauvaise qualité me donne pas suffisamment de temps à la production d’hormones appropriée, essayer donc de dormir 8 heures par jour. Ceux qui y croient peuvent faire recours aux préparations homéopathiques, il existe des produits expressément dédiés au traitement des symptômes prémenstruels.

Les anesthésiants, les anticonvulsifs et les préservatifs peuvent également atténuer les symptômes physiques, mais favoriser plutôt les moyens naturels. 

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter