head

Symbiotiques pour renforcer le système immunitaire

symbiotique
Eve MacPherson Eve MacPherson
Thérapeute en médecine douce et conseiller en diététique

Google+
Sujet: Symbiotique

Les bactéries bénéfiques de la flore intestinale ont un rôle complexe dans le bon fonctionnement de l’organisme. Elles contribuent à la production d’enzymes digestives, assurent l’absorption des nutriments, soutiennent les organes sécréteurs dans l’élimination des agent nocifs et empêchent la propagation des pathogènes, bactéries, virus, champignons, ainsi qu’elles renforcent le système immunitaire.

La présence simultanée de probiotique et prébiotique peut être assuré par la prise de symbiotiques qui est en effet l’association de probiotique et prébiotiques qui agissent en synergie en apportant conjointement des bonnes bactéries et leur nourriture et qui détiennent les bienfaits couplés de ces deux composants bienfaisants.

Comment agissent les symbiotiques ?

Les micro-organismes vivants administrés en quantité suffisante exercent un effet bénéfique sur l’équilibre de la flore intestinale. Souvent considérée comme un véritable deuxième cerveau, elle joue un rôle primordial dans le bon fonctionnement du système digestif et immunitaire. Avec la prise régulière de symbiotiques, notre organisme aura plus de chances de combattre adéquatement les infections causées par bactéries, champignons, virus et parasites.
Les symbiotique peuvent exercer leur rôle s’ils contiennent la combinaison des souches variés et en nombre suffisant probiotiques actifs. Les prébiotiques sont également indispensables non seulement pour la croissance des bonnes bactéries mais ils favorisent l’absorption des minéraux, régulent le transit et l'absorption des lipides ce qui aide à prévenir la survenue de troubles et maladies intestinales.

Sources de probiotiques et prébiotiques

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants, de type bactéries et levures, qui sont logé par notre flore intestinale et qui, consommés en quantité appropriée, ont un effet positif pour la santé. Les prébiotiques sont des fibres spécifiques cellulose, inuline, FOS ou fructo-oligosaccharides, béta-glucanes – qui servent de la nourriture pour la croissance des probiotiques. Ils ne sont pas digérés par les enzymes du tube digestif et subissent une fermentation au niveau du côlon. Ils assurent une synergie avec les aliments riches en probiotiques pour compléter et optimiser leurs effets respectifs.

Les meilleures sources probiotiques sont le yaourt nature, la choucroute, le cornichon lactofermenté, certains fromages, les dérivés du soja, les olives mais aussi les fruits, tandis que les meilleures sources de prébiotiques sont l'ail, l'oignon, le blé, l'asperge, l’artichaut et la chicorée.
Outre l’alimentation, les symbiotiques peuvent aussi être ingérés sous forme de compléments alimentaires, mais il faut privilégier une formule de qualité, fiable et efficace qui contient au moins entre 8 et 10 souches en quantité suffisante, 2 milliard par dose.

Source :
https://www.webmd.com/Digestive-Disorders/TC/Probiotics-topic-overview

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter