head

Les types d’intolérances alimentaires – non seulement le lactose et le gluten sont responsables

L’intolérance alimentaire a une multitude de forme
L’intolérance alimentaire a une multitude de forme
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale

Google+
Sujet: Troubles digestifs

En cas de troubles digestifs, il est judicieux d’observer si ces troubles se renforcent suite à la consommation de certains aliments ou boissons. Si c’est le cas, il est probable qu’une intolérance alimentaire se cache derrière les symptômes, qui peut être provoquée par une sensibilité au gluten, au lactose ou aux additifs même.

L’intolérance alimentaire est un problème qui touche de nombreuses personnes. Mais qu’est-ce qui la provoque et que peut-on faire contre ? Notre article donne les réponses.

Sensibilité au lactose

La sensibilité au lactose est l’une des intolérances alimentaires les plus fréquentes, générée par le manque de l’enzime lactase. Cet enzyme est chargé de décomposer le sucre se trouvant dans les produits laitiers, le lactose. Si l’enzyme ne peut pas remplir sa fonction, cette décomposition doit être réalisée par les bactéries probiotiques vivant dans le système intestinal, d’où la production de gaz intensifiée et le ballonnement, la douleur gastrique et la diarrhée, sous 2 heures après la consommation du lactose. La sensibilité au lactose est particulièrement dangereuse chez les petits bébés, puisque la diarrhée forte peut causer une déshydratation grave.

Le taux de lactase diminue d’ailleurs en général avec l’âge,  l’intolérance alimentaire liée à la sensibilité au lactose devient ainsi plus fréquente.

L’accouchement prématuré, les interventions chirurgicales au niveau du système intestinal, les infections bactériennes ou virales de l’intestin grêle, d’autres maladies intestinales telles que la sensibilité à la farine ou l’insuffisance en production de lactase peuvent tous contribuer au développement de la sensibilité du lactose.

Comment identifier la sensibilité au lactose ?

La sensibilité au lactose peut être facilement détectable en laboratoire, un examen sanguin ou respiratoire est alors réalisé. L’intolérance alimentaire due au manque de lactase peut être traitée d’une part par la consommation des produits sans lactose et d’autre part par la consommation des compléments alimentaires suppléant les enzymes digestifs. Les probiotiques peuvent être aussi utiles, puisque la remise en état de la flore intestinale rend plus efficace la digestion des aliments et des boissons contenant du lactose.

Les personnes souffrant de la sensibilité au lactose peuvent en général consommer 12 grammes de lactose par jour sans problème. Cette valeur équivaut environ à 250 ml de lait, à un verre de yaourt, ou à quelques décagrammes de fromage dur.
 

Il est important à noter que la diminution de l’apport des produits laitiers peut provoquer par exemple une carence en vitamine D ou en calcium. C’est la raison pour laquelle il est alors important de suppléer les éléments nutritifs, les vitamines et les substances minérales nécessaires.

Additifs

Les additifs alimentaires sont utilisés pour améliorer certaines caractéristiques (goût, couleur, consistance) des aliments et des boissons. Le glutamate de sodium (appelé aussi MSG, glutamate de mono-sodium ou E621) et les sulfites sont fréquemment utilisés, malgré qu’ils puissent provoquer des réactions nocives. La rougeur, l’échauffement, le mal de tête ou la douleur thoracique, ainsi que le renforcement des problèmes respiratoires asthmatiques peuvent tous faire allusion à ce type d’intolérance alimentaire.

Sensibilité au gluten
La sensibilité au gluten peut être d’origine génétique ou de maladie auto-immune.

Quels sont les symptômes de la sensibilité au gluten ?

Il existe des personnes sensibles au gluten qui ne ressentent pas les symptômes pendant longtemps, (c’est en partie la raison pour laquelle 90 pour cent des cas ne sont pas découverts), mais les symptômes ne sont pas d’ailleurs caractéristiques. Les symptômes les plus fréquents sont : problemes d’estomac et de système intestinal, ballonnement, diarrhée, fatigabilité, sautes d’humeur, amaigrissement non justifié. Des éruptions cutanées, de la douleur osseuse ou articulaire, l’ostéoporose, la dépression et l’angoisse sont tous des symptômes possibles, ainsi que l’engourdissement des mains ou des pieds, l’anémie, la carence en fer, les troubles menstruels ou – dans les cas les plus graves – la stérilité ou l’avortement répété. L’aphte dans la cavité buccale, et les problèmes de croissance chez les bébés et les petits enfants peuvent être aussi retrouvés parmi les symptômes.  

La réalisation du test disponible à la pharmacie est le premier pas du diagnostic, qui est suivi par l’examen sanguin. Cette sensibilité au gluten a pour version grave le cœliaque, dont e diagnostic nécessite une biopsie de l’intestin grêle, qui permet également d’examiner l’état de santé de la membrane muqueuse. Le cœliaque diffère de la « simple » sensibilité au gluten du fait qu’il cause de la colite chronique. Les protéines des céréales contenant du gluten, du blé, du seigle ou de l’orge stimulent le système immunitaire à attaquer les villus, appendicules se trouvant sur la surface de la membrane muqueuse.

Traitement de la sensibilité au gluten

La partie indispensable du traitement est l’alimentation sans gluten. Ce régime d’intolérance alimentaire consiste à éviter la consommation des aliments préparés de blé, de seigle, de l’orge et de toute céréale. Bien qu’ils ne puissent guérir ni la sensibilité au gluten ni le cœliaque, les probiotiques peuvent venir en aide : ils atténuent les symptômes, accélèrent la régénération de la membrane muqueuse de l’intestin, et rétablissent l’équilibre de la flore intestinale abîmée. 

Sources:
https://www.healthline.com/health/allergies/gluten-allergy-symptoms
https://celiac.org/celiac-disease/understanding-celiac-disease-2/what-is-celiac-disease/

http://www.drnatura.com/healthy-diet/food-intolerance/

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter