head

Protéines végétales : de quels avantages leur consommation s’accompagne-t-elle?

En quoi les protéines végétales se trouvent-elles, et quels sont leurs avantages ?
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Végétarien-végétalien

L’importance des protéines ne consiste pas uniquement à être un élément constituant des nos tissus et à jouer un rôle important dans les processus de production des hormones et des enzymes, mais elle réside également dans le fait que – similairement aux hydrates de carbone – elles nous fournissent de l’énergie. Il est ainsi primordial d’assurer une présence d’aliments riches en protéine équilibrée dans notre alimentation quotidienne. Cependant, qu’est ce qu’ils peuvent manger ceux qui ont complètement exclu de leur vie toutes les sources de protéines d’origine animale ? Est-il avantageux de manger uniquement des protéines végétales telles que les super-aliments ?

Parmi les acides aminés constituant les protéines il est possible de distinguer une vingtaine, dont huit, les acides aminés essentiels, sont impossibles à synthétiser par l’organisme. C’est la raison pour laquelle il est primordial que nos aliments contiennent des protéines en une proportion optimale, celles-ci contribuent fortement au sentiment de plénitude également.

En quoi peut-on trouver des protéines ?

Les protéines se trouvent avant tout dans les aliments d’origine animale tels que les viandes, l’œuf, le lait, les poissons, les fromages et les yaourts, celles-ci sont en plus des protéines complètes puisqu’elles contiennent tous les acides aminés essentiels. Au contraire, une partie des acides aminés essentiels ne peut pas être retrouvée dans la plupart des plantes, telles que les céréales et les légumineuses. La questions se pose ainsi : comment une personne suivant un mode de vie végétalien peut-elle se procurer une quantité de protéine de bonne qualité ? Néanmoins, il n’est pas non plus impossible d’assurer l’apport en protéine à l’aide des sources végétales, certes, cette néthode est plus exigeante en temps. La bonne nouvelle c’est qu’il vaut la peine d’y consacrer toute cette énergie, puisque les protéines d’origine animale s’intègrent – d’une manière générale – beaucoup moins efficacement dans l’organisme que leurs homologues d’origine végétale.

Les avantages des protéines d’origine végétale

Les plantes contiennent – en outre des protéines – tous les phytonutriments, autrement dit les fibres, les vitamines, les substances minérales importantes, les enzymes et les bactéries intesitnales, qui sont indispensables pour une digestion efficace. Colin T. Campbell, professeur de l’Université Cornell, expose dans son livre portant le titre ”L'enquête Campbell” (China Study) que la consommation des protéines d’origine animale peut être mise en rapport étroit avec le cancer, les maladies cardio-vasculaires, le diabète et avec l’obésité. Cela s’exlique par le fait que les protéines d’origine animale – libres de phytonutriments – diminuent considérablement l’efficacité de notre digestion. En conséquence, des concrétions s’accumulent dans notre organisme, l’absorption des nutriments devient insuffisante, la flore intestinale s’abîme, le système intestinal s’affaiblit.

Les meilleures protéines végétales

Les super-aliments occupent une place importante parmi les sources de protéines végéales, notamment les algues. L’algue Spiruline et Chlorelle sont suivies par le chènevis, puis par le pollen, la graine de chia et la racine de maca. 60 pour cent de l’algue chlorelle sont donnés par les protéines, ce qui est une valeur extrêmement élevée, 100 grammes d’algue couvrent le besoin journalier entier de l’organisme. En outre, elle contient tous les acides aminés essentiels et d’autres acides aminés également. L’algue Spiruline contient également tous les acides aminés essentiels, mais la racine de maca en abonde aussi. La consommation de chènevis permet de se procurer un cinquième du besoin journalier en protéine, cette graine contient en plus une vingtaine d’acides aminés. La graine de courge, l’amande, l’arachide, les pois cassés, la lentille, le pois chiche et le soja sont tous riches en protéines végétales, ainsi que les fruits à coques, la graine de sésame, le pavot et la pistache. Les laits végétaux préparés des graines énumérées ci-dessus sont extrêmement riches en protéines végétales.

Références :
Dr. T. Colin Campbell - The China Study

Publicité

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter