head

Usure articulaire ǀ Douloureuse mais non seulement pour le corps…

Usure articulaire
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Activité physique

L’usure articulaire est considérée, par erreur, comme un problème touchant les eprsonnes âgées, bien qu’elle puisse apparaître dans n’importe quel âge. Cependant, qui que ce soit la personne affectée, le traitement approprié est essentiel, faute de quoi une mobilité réduite grave peut se développer qui peut être, de plus, accompagnée d’une douleur permanente.

Ça craque…

L’usure articulaire, appelée aussi arthrose, se manifeste surtout dans les os de la main, dans la hanche, dans les genoux, accompagnée souvent d’une douleur forte et d’une mobilité gravement réduite. Le premier signe de l’usure articulaire est la soi-disant crepitatio, le craquement apparaissant lors des mouvements, et la tension aggrandie de l’articulation, ce qui rend les activités quotidiennes plus difficiles. Contrairement à la croyance populaire, l’usure articulaire ne touche pas uniquement les personnes âgées, puisque dans l’apparition des usures articulaires la prédisopsition génétique, les différentes blessures et l’obésité peuvent également jouer un rôle important, mais cette maladie peut se développer sous l’effet d’un chargement intense comme chez les sportifs. L’usure articulaire ne doit pas être laissée sans traitement, puisqu’à la fin du processus un contact os sur os peut se former, la raideur articulaire apparaît, la douleur devient constante. La souffrance du corps peut avoir un effet sur l’esprit également, la première mélancolie peut être suivie de la dépression, avec la perte de la vialité le malade devient isolé, solitaire et peut renoncer à soi-même.

Il existe d’autres que les médicaments

En cas d’une usure articulaire, des anesthésiants, anti-inflammatoires et stéroides par voie buccale, intravénale ou diretement injectés dans l’articulation peuvent aider, mais il vaut la peine de compléter le traitement médicamental d’une physiothérapie – gymnastique corrective, exercices dans l’eau, massage thérapeutique – et les chaussures adéquates (orthopédiques) peuvent également améliorer la qualité de la vie.

Pour maintenir l’état de santé et la fonctionnalité des articulations un outil essentiel est le mode de vie sain, l’exercice physique régulier, adapté à l’âge et à la capacité, permettant de renforcer les muscles appuyant les articulations. En cas de surcharge pondérale il faut veiller à ne pas surcharger les articulations avec les exercices physiques journaliers, en cas de douleur passer immédiatement à des exercices plus faciles, la natation est exprssément douce pour les articulations tout en activant le corps entier.

Dans le traitement de l’usure articulaire et dans l’atténuation de la douleur, un homéopathe compétent a un rôle au moins aussi important, voire plus important qu’un rhumatologiste ou un orthopédiste. Les préparations contenant des composants naturels n’ont pas d’effets secondaires et, en plus, elles fournissent à l’organisme les éléments nutritifs essentiels.

Aide de la part de l’assiette

En cas d’usure articulaire l’alimentation correcte peut diminuer les symptômes et aide à éviter que la maladie s’aggrave. Une alimentation riche en fruits, en légumes et en  graines oléagineuses, a un effet positif sur les articulations, ainsi que la consommation des céréales et des poissons  de mer riches en acides gras omega-3. Lors du traitement de l’usure articulaire il ne faut pas oublier l’effet bénéfique de la graine de lin, et de l’huiile de graine de lin, puisque celles-ci sont riches en acides gras omega-6, qui accélèrent la guérison des arthrites. La vitamine E atténue efficacement les inflammations, celle-ci mérite d’être consommée en sa forme naturelle. Pour la cuisson et dans les salades, utiliser beaucoup de légumes à feuilles vertes foncées – tels que le chou, le chou pommé frisé, la blette, l’épinard, l’oseille et la rucola – parce que ceux-ci contiennent de la vitamine E en grande quantité. La tomate peut également aider puisque le lycopène s’y trouvant atténue l’inflammation dans le corps entier.

En avez-vous déjà entendu parer ?

Des tests ont été réalisés pour traiter l’arthrose à l’aide d’une thérapie cellulaire, des cellules souches extraites par centrifugation de la propre graisse sont alors reconduites dans les articulations. Selon les recherches les plus récentes, cette méthode peut aider les personnes souffrant de l’usure articulaire en promouvant l’autoguérison, en empêchant la perte ultérieure des cellules cartilagineuses et en produisant de nouvelles cellules cartilagineuses. L’inconvénient de cette téhrapie c’est qu’elle est onéreuse et n’est pas suffisamment efficace en cas de maladie d’état avancé.

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter