head

Mal cuire du riz pourrait vous empoisonner

préparation du riz
Eve MacPherson Eve MacPherson
Thérapeute en médecine douce et conseiller en diététique
Sujet: Alimentation saine

Céréale parmi les plus consommées au monde, le riz fait partie des produits de base que l’on retrouve sur la plupart des étagères de cuisine. Economique, pratique et nutritif, le riz s’intègre à l’élaboration de nombreux plats de régime minceur. Mais selon des études récentes, il semble que de nombreux produits contenant du riz présentent de taux inquiétants d’arsenic. La cuisson du riz n'est pas quelque chose à prendre à la légère. Sans le savoir, vous êtes peut-être en train de vous empoisonner à l'arsenic.

Bienfaits du riz

Le riz, aliment riche en vitamines B, contient moins de protéines que les autres céréales mais elles sont de meilleures qualités. Il a un équilibre idéal entre protéines, lipides et glucides. Il renferme également des éléments minéraux comme le phosphore, potassium, magnésium, calcium, zinc, fer.  Les glucides fournissent l’énergie dont le corps a besoin au quotidien. La richesse en glucides complexes, avec un index glycémique(IG) bas, le riz (surtout le riz complet) favorise la sensation de satiété. Comme il est pauvre en lipides, il est à privilégier dans une alimentation équilibrée. La consommation de riz est recommandée pour les personnes atteintes de l’intolérance au gluten. Pauvre en sodium, il est un bon choix en cas d’hypertension artérielle, rétention d’eau.

Riz blanc ou riz brun

Le riz brun est un riz à grain entier qui contient encore le son et le germe, possède une teneur plus élevée en fibres, en minéraux et en vitamines B1, B2, E et K tandis que le riz blanc ordinaire est un riz qui a été poli pour enlever le son et le germe. Le riz brun contient tous les acides aminés essentiels nécessaire pour le corps.

Riz toxique ?

Le groupe scientifique de l’EFSA (European Food Standards Authority) a publié un avis sur les risques éventuels pour la santé liés à la présence d’arsenic dans le riz. Dans leur avis il s’agit principalement de l’arsenic inorganique, qui est souvent d'origine géologique et que l’on peut trouver dans la nappe phréatique et dans l’eau d’irrigation qui peut être également contaminée. La consommation d’arsenic inorganique à long terme est associée à une série de problèmes de santé qui peut se manifester par des lésions de la peau, une maladie des nerfs, un diabète, une atteinte cardiovasculaire ou un cancer.
Les jeunes enfants sont particulièrement vulnérables en raison de leur petite taille, mais le danger est aussi prononcé chez les asiatiques ou des personnes avec des régimes asiatiques ainsi que les personnes touchées par l’intolérance au gluten qui consomment plus de riz.

Comment faire pour réduire l’arsenic dans le riz

La technique répandue en Occident, c’est-à-dire la cuisson à vapeur avec une faible quantité d’eau ne change pas la proportion d’arsenic élevée. Le professeur Andy Meharg du Queen's University Belfast a mené une série d'expériences sur la cuisson du riz et selon ses résultats, laisser tremper le riz toute la nuit dans cinq parts d'eau pour une part de riz permettait d'éliminer l'arsenic de près de 80%. En rincer soigneusement le riz avant la cuisson, de le faire cuire dans une grande quantité d'eau (6 tasses pour 1 tasse de riz) et de jeter l'excédent à la fin de la cuisson permet d’éliminer près de la moitié d’arsenic.
D’une manière générale, si vous mangez du riz avec modération, vous suivez un régime alimentaire varié, vous diminuez le risque. Toutefois, si le riz constitue une grande partie de votre alimentation, assurez-vous qu’il a été cultivé dans une zone non polluée et adoptez de bonnes méthodes de cuisson.

Penser à faire une cure détox

Si vous mangez du riz avec modération, parmi un régime alimentaire varié, vous réduisez déjà le risque d’ingestion de l’arsenic. Mais l’arsenic dans le riz est loin d’être la seule source de toxines qui s’accumulent au fils du temps dans l’organisme. Une cure de détox peut dider à se débarrasser des toxines et déchets nocifs. Des remèdes naturels et les aliments complémentaires sont à notre disposition. Une cure d’au moins de 30 jours, fiable et bien conçu, nettoyant le foie permet de maintenir la santé et prévenir les maladies.

 

Source :

http://theconversation.com/High-levels-of-cancer-causing-arsenic-in-Rice-so-Why-Isn't-it-regulated-in-our-food-33691

http://www.Independent.co.uk/Life-style/Health-and-Families/Health-News/Rice-Cooking-arsenic-traces-Poisonous-Boil-Water-Away-drain-Excess-danger-Food-a7568436.html?cmpid=Facebook-post

http://onlinelibrary.Wiley.com/doi/10.2903/j.EFSA.2009.1351/abstract

http://www.dailymail.co.uk/Health/article-4203410/expert-reveals-Safest-Way-Cook-Rice.html

http://www.channel4.com/programmes/Dispatches/Articles/All/Rice-How-Safe-is-it

Articles liés

Nuage de mots-clés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter