head

Carence en vitamine D : c’est une erreur de croire que le bain de soleil la résout

Il est impossible de suppléer la totalité de la vitamine D avec le bain de soleil
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Alimentation saine

Si vous croyez que le bain de soleil régulier est suffisant pour supprimer la carence en vitamine D, vous avez alors tort ! Certes, notre peau est capable de produire de la vitamine D sous l’effet du rayonnement solaire, mais pour s’approvisionner ainsi une quantité suffisante en vitamine D on aurait besoin d’un bain de soleil telemment prolongé qu’il pourrait causer de graves affections de la peau, voire le cancer de la peau.

Pourquoi une quantité insuffisante peut être dangereuse ?

La carence en vitamine D peut sérieusement influencer le fonctionnement de l’organisme. Ils sont nombreux à ignorer que la carence en vitamine D affaiblit considérablement le système immunitaire, on devient alors plus prédisposé aux infections, aux inflammations et on devient également exposé qu danger de l’ostéoporose. En outre, dans une telle situation on devient plus facilement morose et dépressif, on peut être plus facilement affecté par de diverses maladies de la peau, mais la carence en vitamine D joue également un rôle important dans l’apparition des altérations cardio-vasculaires.

La faible quantité de vitamine D peut être dangereuse pour les enfants également, puisque le manque de cette vitamine liposoluble a un effet négatif sur le développement du système immunitaire et des os (pouvant même causer le rachitisme), elle peut en outre augmenter le risque de la formation des maladies asthmatiques et du diabète chez l’enfant. La vitamine D est également essentielle pour les futures femmes : une quantité insuffisante de vitamine D peut générer des anomalies congénitales, une altération du système nerveux chez le fœtus, mais la carence en vitamine D peut également avoir pour conséquence la dégradation des dents de l’enfant.

La carence ne peut pas être contrebalancée par le bain de soleil

On en a déjà beaucoup parlé, mais peut-être pas suffisamment, qu’un maximum de 15-20 minutes de bain de soleil est admissible sans protection, mais uniquement dans les heureus du matin et de l’après-midi, ce qui veut dire autrement qu’il est pratiquement interdit de se rôtir au soleil entre 10 et 15 heures. Si l’on ne respecte pas ces consignes, la peau sera exposée aux brûlures de soleil, sa qualité commencera alors à se dégrader rapidement, elle perdera son élasticité, elle deviendra ridée, molle, et tachée, mais le rayonnement ultraviolet du Soleil augmente considérablement la prédisposition au cancer de la peau également. Etant donné qu’il est impossible de suppléer la totalité des vitamines D à l’aide du bain de soleil, la quantité manquante doit être apportée à l’organisme à l’aide de l’alimentation.

Aliments contre la carence en vitamine D

L’apport en vitamine D peut être augmenté par la consommation des poissons de mer, du lait, de l’œuf, du foie et de la viande de bœuf. L’une des meilleures sources de vitamine D est le saumon, dont 10 décagrammes couvrent 90 pour cent du besoin journalier en vitamine D, et de plus, ce poisson est extrêmement riche en protéines et en acides gras omega-3. Le thon peut être également un excellent choix, mais il faut alors en consommer une quantité au moins deux fois plus importante. Si l’on est un fidèle du régime alimentaire végétarien, il est recommandé de consommer du lait, des produits laitiers, du beurre de bonne qualité, du champignon shiitake et des légumineuses. La mise en valeur de la vitamine D est favorisée par le bêta-carotène se trouvant dans les légumes et les fruits jaunes et rouges.

Sans suppléance on devient obèse

Selon les publications de la revue spécialisée Journal of Epidemiology and Community Health, la carence en vitamine D peut mener à une prise de poids grave et à l’accumulation de la graisse abdominale. Cela s’explique par le fait que la vitamine D joue un rôle important dans la décomposition et dans le stockage des graisses.

On s’accorde à dire de nos jours que le besoin journalier de l’organisme en vitamine D est de 400-1000 UI à l’enfance, il est de 600-1000 UI à l’âge de 1 à 6 ans et de 1000-2000 UI chez les adultes. Dans le cas des femmes enceintes cette valeur est de 1500-2000 UI.

Source :

http://jech.bmj.com/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26204630

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3356951/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3798924/

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter