head

Comment finir avec les «kilos émotionnels»?

Comment finir avec les «kilos émotionnels»?
Eve MacPherson Eve MacPherson
Thérapeute en médecine douce et conseiller en diététique
Sujet: Alimentation saine

Le stress, l'anxiété, la frustration, la solitude, le vide intérieur poussent à grignoter. Ce sont en particulier les aliments riches en sucres et en hydrates de carbone qui affectent le poids et qui nous rendent le plus accros. Les rages alimentaires favorisent l’obésité et le développement des maladies. Il faut alors trouver des stratégies pour éviter de manger sans faim, construire une meilleure relation avec la nourriture. Essayons de privilégier les amuse-gueules de bonne qualité et d’apprendre à gérer le stress au quotidien.

Fini les sucreries!

Il est important de savoir que le Candida albicans présent d’une manière excessive dans l’organisme peut contribuer aux fringales incontrôlables de sucreries, de pâtisseries, de gâteux, de viennoiseries. Et plus on mange plus la levure candida se propage. Il peut aussi s’arriver que l’envie de sucrerie est due au manque du chrome ou du phosphore ou bien à un faible taux de tryptophane (l’un des acides aminées essentiels, le précurseur de la sérotonine nommée également l’hormone du bonheur). Dans ce cas, au lieu de sucreries, privilégiez le flocon d’avoine, les dates, des graines de tournesol ou les graines de citrouille. Si l’obsession de manger de sucreries devient simplement d’une alimentation irrégulière, il convient d’adopter une alimentation variée et équilibrée en respectant un rythme de 4 à 5 repas par jour. Veillez aux bonnes portions pour éviter les grignotages et les variations extrêmes du taux de la glycémie.

Et le chocolat?

En ce qui concerne le chocolat, il est une véritable friandise de réconfort à moins qu’on le consomme avec modération. Il contient du potassium, du magnésium, du cuivre. Grâce à la tyramine et l’anandamide, il favorise la production de la sérotonine, il a donc un effet antidépressif et relaxant. Le magnésium et la caféine y renfermés contribuent à l'amélioration du bien-être général. Le chocolat est un excellent  antioxydant ce qui le rend capable de piéger ou neutraliser les radicaux libres responsables de l’oxydation. Alors, n’hésitez pas de temps en temps, à craquer pour un carré de chocolat, c’est bon pour le moral, mais privilégiez le chocolat noir avec au moins de 70 % de cacao. 

Articles liés

Nuage de mots-clés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter