head

Dangers des graisses trans : choisir bien ses aliments

Graisses trans : quel sont les danger et les maladies causées
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Alimentation saine

Les margarines, la restauration rapide, les produits laitiers, les soupes instantanées en sachet, les barres de céréales, les sauces à salade, voici quelques exemples sur la liste énumérant les aliments contenant une grande quantité de graisses trans. Il sont nombreux à ne pas connaître les dangers des graisses trans, et à ignorer la dose journalière admissible.

Que sont les graisses trans ?

Les graisses trans sont des acides gras insaturées qui apparaissent lors de l’hydrogénation des huiles végétales, telles que l’huile de palme, de coco, de tournesol, de soja ou de colza, mais des graisses trans sont produites également lors de la cuisson avec des huiles végétales. Bien que les huiles végétales soient au fond favorables pour la santé, puisqu’elles contiennent une grande quantité d’acides gras multi-insaturés, ceux-ci se transforment en acides gras saturés et trans au cours de l’hydrogénation. L’hydrogénation a pour objectif de rendre les huiles végétales plus dures et mieux conservables pour qu’elles supportent – en cas échéant – la congélation.

Pourquoi nous sont-elles inconnues ?

Il est évident que l’industrie agroalimentaire n’a intérêt à informer les clients ni sur les dangers des graisses trans, ni sur leur quantité se trouvant dans les différents produits. De nombreux fabricants s’expriment d’une manière équivoque quand ils écrivent sur l’étiquette des produits que ceux-ci contiennent des graisses végétales partiellement ou entièrement hydrogénées. A propos de l’attribut végétal, les gens ont tendance à croire acheter des aliments sains, puisque qui supposerait que l’huile de coco ou l’huile de palme  n’est pas favorable pour la santé ?

Quels sont les dangers de leur consommation ?

Les dangers des graisses trans ont été déjà prouvés par de nombreuses recherches. Celles-ci ont mis en rapport directe l’alimentation riche en graisses trans et les maladies cardio-vasculaires, le diabète, l’obésité et de nombreuses autres maladies. Les graisses trans augmentent le taux de triglycérides, le taux de cholestérol LDL, diminuent le taux de cholestérol HDL d’effet défenseur, tout ça peut mener à l’artériosclérose ou à la thrombose. Les graisses trans jouent – en outre – un rôle important dans le développement de la maladie d’Alzheimer, de certaines maladies concéreuses, et elles sont capables de se transférer du lait maternel au fœtus par le biais de l’allaitement.

Quels sont les aliments à éviter ?

Il est recommandé d’éviter les aliments précuits, les glaces et les biscuits (contenant énormément d’huile de palme), les produits de la restauration rapide, la gaufrette, les chips, les sauces à salade et les poudres instantanées (de soupe et de sauce). Ne pas consommer des graisses d’origine animale, des margarines et des aliments panés qui peuvent tous contenir des additifs. Ne pas mettre de la crème en poudre dans le café, éviter les friandises à pâte telles que la dragée en papillote. Ne pas se laisser duper par les produits de boulangerie à arôme séduisant et ne pas exposer à la chaleur les huiles végétales pressées qui sont riches en acides gras oméga-3 et oméga-6 (huile de lin, huile de chénevis, huile d’olive, etc.).

L’Organisation Mondile de la Santé (OMS) a défini en 2 grammes la dose journalière admissible des graisses trans, c’est la quantié qui ne porte pas encore danger à la santé. 

Articles liés

Nuage de mots-clés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter