head

Infection Candida : peut générer du reflux

Candida
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Candida

L’infection Candida affecte de nombreuses personnes, mais ils sont nombreux à ignorer dans quelle mesure les symptômes causés par ce champignon se propageant dans notre organisme peuvent être variés. Il peut y avoir des symptômes dont personne n’aurait jamais supposé être liés au problème initial.

On ne souffre que si l’on en a beaucoup

Le Candida albicans est considéré par certains comme un allergène, bien qu’il s’agisse d’un champignon dont la présence dans la flore intestinale humaine est toute naturelle. Il ne pose de problème que si l’équilibre de la flore intestinale est bouleversée et le champignon se propage d’une manière excessive. Le développement d’une infection Candida est favorisé par les traitements antibiotiques, puisque ceux-ci abîment la flore intestinale, qui se substitue alors des champignons. En outre, l’infection Candida peut être aussi provoquée par les produits contraceptifs à une teneur en hormones élevée, par un traitement stéroïdien prolongé, par l’alcoolisme, par l’allergie alimentaire, par la fabilesse immunitaire acquise, par les infections virales ou encore par l’apport de sucre excessif. La consommation excessive des viandes, les additifs apportés avec les diverses friandises, ainsi que l’acidification de l’organisme peuvent tous servir de milieu nutritif pour le Candida.

Symptômes trompeurs

C’est souvent l’infection Candida qui est responsable de la décoloration blanche de la langue, des ongles fissurés, de la peau sèche, du ballonnement, mais c’est également ce champignon qui peut se cacher en arrière-plan du reflux et des infections des zones intimes. Puisque le champignon obtient l’énergie nécessaire pour sa survie de la décomposition des sucres, et il produit en même temps de l’acide formique, de l’alcool, de l’acide lactique et de l’acide propionique, le malade ressent une douleur brûlante lors de l’urine bien qu’il ne souffre pas  d’inflammation urinaire. L’infection Candida peut mener à une perte de cheveux, à des maladies aérogènes, voire à la migraine, elle peut en outre provoquer de la fatigue chronique et des troubles de sommeil aussi. L’œsophagite et la brûlure d’estomac peuvent aussi résulter de l’infection Candida, si l’un de ces symptômes deviennent prolongé, il est fortement recommandé de réaliser le test Candida.

Que peut-on faire contre l’infection Candida ?

Puisque le Candida albicans ”se nourrit” d’hydrates de carbone, il est conseillé de démarrer une diète Candida excluant la consommation des sucres, du miel, des aliments vinaigrés, de la moutarde, des fruits séchés et des produits laitiers. L’alcool est également sur la liste d'exclusion, aussi bien que le café, la fleur de farine et les produits de boulangerie en étant préparés, et encore le riz blanc et les aliments à levure. Il faut s’abstenir des charcuteries contenant des additifs et des jus de fruit, mais il faut également veiller à l’apport en liquide. Il vaut la peine de compléter la diète Candida avec une désintoxication, cela peut aider à freiner la propagation du champignon. La consommation des légumes crus ou braisés est également recommandée : le brocoli, le chou-fleur, la tomate, les pois cassés, le poivron, le concombre, les radis et l’aubergine doivent tous faire partie d’une diète Candida.

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter