head

Cancer du côlon : la désintoxication aide la prévention

La désintoxication peut aider dans la prévention du cancer du côlo
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Désintoxication

Bien que le cancer du côlon soit considéré comme une tumeur plutôt facile à dépister, le nombre des personnes atteintes de cette maladie augmente d’année en année. Ce n’est pas un hasard, puisque parmi les causes probables on retrouve le mode de vie incorrecte, l’alimentation malsaine, et ceux-ci affectent de plus en plus de personnes à l’échelle mondiale.

La cause précise du développement du cancer du côlon n’est toujours pas clarifiée de nos jours, il est cependant certain qu’à l’arrière-plan de cette maladie on retrouve l’effet de l’alimentation malsaine et pauvre en fibres, ce qui contribue également à l’accumulation des toxines dans le côlon. Etant donné que ces toxines génèrent des inflammations, elles augmentent le risque de l’apparition du cancer du côlon. En outre, la consommation excessive de l’alcool, la cigarette, les médicaments pris d’une manière prolongée et pouvant irriter la membrane muqueuse de l’intestin, les divers additifs synthétiques, les aliments gras, épicés ou ayant une valeur calorique élevée, ainsi que les maladies affectant le système intestinal peuvent tous contribuer à l’apparition du cancer du côlon.

Affection insidieuse

Le cancer du côlon produit des symptômes extrêmement diversifiés : de la fatigabilité permanente, des troubles de sommeil, de la nausée pouvant être accompagnée des vomissements, le ballonnement fréquent et la diarrhée/constipation chronique peuvent tous se manifester. La douleur et les crampes hypogastriques apparaissant fréquemment peuvent également être retrouvés parmi les symptômes du cancer du côlon, mais la perte de poids et les selles sanguinolentes peuvent également apparaître en tant que signes d’avertissement. Ce dernier symptôme peut être également causé par les hémorroïdes, par l’ulcère de l’estomac ou par une inflammation du côlon, l’identification des causes ne doit donc pas être retardée, il est recommandé d’aller consulter son médecin spécialisé.

Le dépistage peut sauver la vie

Le cancer du côlon touche principalement les personnes d’âge moyen – au-dessus de 50 ans – le dépistage régulier leur est ainsi fortement recommandé, ainsi que pour ceux dont la famille a été précédemment touchée par cette maladie. Puisqu’il s’agit d’un cancer extrêmement aggressif, une fois transféré sur la membrane muqueuse de la cavité abdominale ou sur d’autres organes, il donne un temps de survie d’environ six mois. L’intervention chirurgicale est alors réalisée à cause de l’occlusion intestinale causée par la tumeur.

La colonoscopie est le meilleur moyen pour dépister le cancer du côlon, puisqu’à l’aide de cette procédure on peut découvrir les altérations précoces également, et elle permet d’éliminer les polypes d’une manière indolore. Afin d’exclure la possibilité du cancer du côlon, le prélèvement de tissu est parfois inévitable, celui-ci permet de découvrir la présence des cellules cancéreuses, mais la maladie peut être identifiée – en cas du besoin – à l’aide des examens d’imagerie CT ou MRI aussi.

Prévention à l’aide de la désintoxication !

L’activité physique joue un rôle important dans la prévention du cancer du côlon, ainsi que l’alimentation appropriée, riche en fibres. La consommation de l’alcool, la cigarette, la consommation des aliments trop épicés, gras, riches en hydrates de carbone, en sucre et en additifs sont à éviter. Afin d’évacuer les toxines et les concrétions nocives de l’organisme, il est important de réaliser au moins une fois par an une cure de désintoxication et de nettoyage intestinal. A l’aide de la désintoxication il est possible, en plus, de se débarrasser des parasites produisant des toxines lors de leur métabolisme, ainsi que de rétablire l’équilibre de la flore intestinale. La remise en état de la flore intestinale est très importante dans la lutte contre le cancer du côlon parce que l’état de la flore intestinale influence directement le fonctionnement du système immunitaire.

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter