head

Parodontite : peut causer la perte des dents

Parodontite : peut causer la perte des dents
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Halitose, mauvaise haleine

Quand des éruptions apparaissent sur notre peau, nous allons consulter le dermatologue, si notre vue est affectée, nous faisons alors recours à un oculiste, mais pourquoi nous ne contactons pas le dentiste quand nos gencives deviennent rouges, enflammées ou sanguinolentes ? Certains n’accordent aucune importance au problème, ou renâclent à consulter un dentiste spécialiste. Pourtant la parodontite non traitée peut conduire à la perte des dents, et de plus une partie des inflammations de la cavité buccale peut devenir cancer de la cavité buccale.

 

En tant que dentiste, je considère la communication sur la parodontite comme affaire personnelle, puisque c’est typiquement un syndrome qui n’a pas de symptôme dans un premier temps. La plupart des malades souffrant de la parodontite n’ont pas de dent cariée (puisque dans leur flore bactérienne les bactéries détruisant le parodonte prédominent au détriment des bactéries provoquant la carie dentaire), ils sont ainsi beaucoup parmi eux à penser que « je n’ai pas de dent cariée, je suis donc en bon état de santé ».  Les gencives sanguinolentes sont le premier symptôme, mais certains ne le prennent malheureusement pas au sérieux et ne vont pas aux consultations dentaires. Au long du parodonte les bactéries génèrent une dégradation des os irréversible mais possible à freiner ! La diminution du niveau osseux conduit d’abord à des dents qui bougent et finalement à la perte des dents.

Un développement progressif

La mauvaise hygiène buccale et dentaire, le tabagisme, les maladies internes et hormonales, le système immunitaire affaibli, ce sont tous des facteurs qui peuvent générer de la parodontite. Si cette maladie n’est pas traitée comme il faut, l’inflammation peut causer une dégradation des tissus osseux qui peut avoir pour conséquence le relâchement et ensuite la chute des dents. Dans un premier temps, la parodontite peut ne pas avoir pratiquement pas de symptômes, elle peut causer de la mauvaise bouche et de la mauvaise haleine sans saignement des gencives, mais de l’hémorragie peut apparaître avec le temps. Si l’on est négligent vis-à-vis de la parodontite, elle peut alors causer un déchaussement dentaire et des poches parodontales peuvent se former dans le jeu se trouvant entre la dent et la gencive. De l’enduit, des résidus alimentaires et du tartre peuvent alors s’installer dans ces poches, en fournissant ainsi d’excellent milieu nutritif aux diverses bactéries qui peuvent causer de l’abcès purulent. Une papille gingivale de forme triangulaire descend entre les dents, celle-ci peut cependant disparaître sous l’effet de la parodontite, tout en laissant ainsi un gros écart derrière elle. D’une part une telle bouche offre un spectacle déplorable, et d’autre part cela prouve que la personne concernée évite de consulter le dentiste soit par peur soit par paresse.

Elle peut toucher les jeunes aussi

Bien que la parodontite affecte principalement les personnes d’âge moyen, certaines maladies et certains facteurs peuvent nous y rendre prédisposés indépendamment de l’âge. L’alimentation insuffisante, certains médicaments, le diabète, le système immunitaire affaibli, les maladies du système hématopoïétique, le syndrome de Down et la maladie de Crohn peuvent tous augmenter le risque de l’apparition de la parodontite, mais celle-ci peut également être générée par des problèmes hormonaux, par le stress et par des facteurs héréditaires également. Les formes héréditaires de la parodontite apparaissent malheureusement à l’âge jeun, elles peuvent se manifester au milieu des années 20, et sans traitement elles peuvent mener à une perte de dents précoce. Il est étonnant d’être confrontée à ce que la parodontite se manifeste chez certains parce qu’ils ne se lavent pas les dents du tout, ou alors parce qu’ils ignorent la démarche adéquate du lavage des dents. Ils sont nombreux à oublier l’épuration de la langue, bien que des résidus alimentaires puissent y demeurer même après le lavage des dents, ceux-ci peuvent contribuer à la propagation des bactéries. Il est très important d’assurer le nettoyage des espaces inter-dentaires, pour ce faire on peut utiliser le fil dentaire, le bain de douche ou la brossette inter-dentaire.

Comment traiter?

Le traitement de la parodontite est un processus assez long et complexe, nécessitant de la patience et de compétence de la part du dentiste, tandis qu’une coopération continue de la part du patient.

En cas d’implication de la gencive et jusqu’à ce que la maladie ne cause pas la nécrose définitive des tissus, le processus reste réversible. En cas d’une parodontie douce, après l’élimination du tartre éventuel, il est recommandé d’utiliser de divers dentifrices et collutoires spéciaux. En cas d’une parodontite en stade avancée, un traitement professionnel est impératif. Le dentiste chirurgien enlève alors le tissu enflammé se trouvant dans les poches, et un traitement antibiotique peut devenir également nécessaire. Une intervention chirurgicale est indispensable en cas de poche parodontale ou osseuse, après avoir nettoyé les poches il peut devenir nécessaire de fixer les dents relâchées à l’aide des greffes osseuses. On peut toujours maîtriser la parodontite, mais un nettoyage professionnel régulier est important, ainsi que l’enlèvement des tartres.   

                                                                                                                                 

Dr. Szabó-Páljános Dorottya

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter