head

Achillée omnisciente – Faites-en partie de la pharmacie de ménage

Achillée : améliore la digestion, antiinflamatoire, contre les maladies de femme
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Herbes médicinales

L’achillée est connue depuis longtemps, elle est une plante médicinale reconnue et largement utilisée, la liste de ses effets bénéfiques est assez longue. Néanmoins, cette plante médicinale a beaucoup plus de capacités que l’on ne supposerait, elle peut aider principalement les femmes.

L’achillée (Achillea millefolium) se trouvant aux pâturages, sur les prairies et à proximité des bois, est d’effet antiinflamatoire, antiseptique et anticonvulsif, elle améliore la digestion. Son thé est depuis longtemps utilisée dans la médecine populaire, mais ellep et être appliquée pour faire des compresses et ajoutée dans l’eau de bain. Son effet thérapeutique est dû à ses flavonoïdes et à des substances amères, mais elle est également riche en oligoéléments, en résine, en acide salicylique et en hydrates de carbone.

Une multitude d’effets thérapeutiques

Grâce à ses agents actifs, l’achillée est un excellent produit hémostatique et anesthésiant, mais la consommation régulière du thé d’achillée peut également faire du bien en cas d’anémie ou d’hypertension. Puisqu’elle amliore la circulation sanguine, elle peut traiter la dilatation variqueuse. En outre, elle apaise les crampes intestinales, soutient la digestion, ainsi que le fonctionnement de la bile et du foie. Etant donné qu’un effet antitussif est attribué à l’achillée, elle peut être utilisée en cas de problèmes des voies aérogènes, qu’il s’agisse d’une pharyngo-laryngite ou d’une bronchite.

L’achillée peut servir de remède contre plusieurs problèmes de femme, d’une part parce qu’elle contient des phytoestrogènes et d’autre part parce qu’elle est d’effet antiinflammatoire, anticonvulsif et antifongique. Grâce à ces caractéristiques elle peut faire du bien en cas de problèmes de voies urinaires, de troubles menstruels, de métrite et d’ovarite, ainsi qu’en cas d’infections fongiques. Comme la plupart des plantes médicinales, l’achillée peut être également appliquée à usage externe. Son application est principalement recomandée dans le traitement des blessures qui ne guérissent pas facilement, de l’eczéma, de l’inflammation des gencives, de l’ophtalmie. Des huiles essentielles, des crèmes, des pommades en sont préparées pour mettre en valeur ses effets antiinflammatoire et antiseptique.

La préparation du thé:

La préparation du thé : utiliser une petite cuillère d’herbe médicinale pour une tasse de thé, infuser, puis laisser reposer pendant une demi-heure. Filtrer et consommer ensuite à jeun. Il est recomandé de diviser la tasse de thé en plusieurs parties et ne pas consommer en une seule dose. Boire un tiers à jeun, et le reste une demi-heure avant les repas. Pour en faire de la compresse, utiliser une poignée d’herbe médicinale et une dmi-litre d’eau, puis – similairement au thé – filtrer et utiliser la décoction ainsi obtenue pour appliquer de la compresse sur la zone concernée. Le thé médicinal ne doit pas être conservé au lendemain, préparer tous les jours du thé frais.

Auriez-vous pensé?

Le nom patronymique Achillea vient du nom du héros grecque Achilleus. Selon la légende c’était son maître, le centaure Kheiron, savant en médecine, qui a appris à Achilleussal l’effet bnéfique sur la cicatrisation de l’achillée.

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter