head

Super-force dans le gingembre : il met fin aux symptômes atroces

gingembre
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Manger bien-vivre bien

Le gingembre, ayant un goût piquant, produisant des fourmillements, mérite d’être consommé quotidiennement puisqu’il a de nombreux effets bénéfiques pour la santé. Il peut être consommé cru, on peut siroter sa décoction, mais on peut même essayer l’enveloppement de gingembre également. Voyons pourquoi le gingembre est-il tellement diversifié !

Il soutient le système digestif

Il faut avant tou souligner l’effet positif que le gingembre exerce sur le système digestif, puisqu’il peut être excellemment utilisé en cas de syndrome de l’intestin irritable (SII), en cas de coliques, en cas de contraction intestinale ou en cas de gastrite, et, de plus, il supprime le ballonnement, la flatulence et il atténue la diarrhée. Le gingembre peut être utilisé contre la nausée, et il apaise efficacement l’écœurement aussi. Mais le gingembre est conseillé d’être sollicité en cas de gueule de bois également. Puisqu’il ouvre l’appétit, le gingembre est efficace dans le traitement du manque d’appétit suivant les interventions chirurgicales, ainsi que dans le traitement de l’anorexie. Grâce à ses agents actifs antibactériens, le gingembre tue la bactérie Helicobacter pylori, responsable de l’apparition de l’ulcère de l’estomac.

Gingembre en tant qu’antispasmodique et anesthésiant

Le gingembre a déjà rapporté preuve en tant qu’antipasmodique et en tant qu’anesthésiant, il atténue la migraine, le mal de dent, il apaise les crampes menstruelles, mais il peut aider en cas de courbature et en cas de douleur musculaire aussi.

Contre les pathogènes

Le gingembre peut aider dans le traitement du rhume, et même de la grippe. Il est efficace contre les inflammations des muqueuses, il désinfecte les voies aérogènes, atténue la pharyngite et la toux, il a en plus un effet antifébrile. Mais la liste des effets thérapeutiques du gingembre est loin d’être exhaustive ! Auriez-vous pensé que le gingembre est d’effet cardiotonique, qu’il diminue la pression sanguine, a un effet bénéfique sur la circulation, règle le taux du (mauvais) cholestérol LDL et aide à prévenir l’artériosclérose ?

Contre les piqûres et les turgescences

A usage externe, en tant qu’enveloppement, l’extrait, la décoction ou la râpure du gingembre apaise efficacement les douleurs issues du rhumatisme et de l’usure articulaire, dégonfle les turgescences, apaise l’ankylose, mais on peut l’appliquer sur les piqûres d’insecte également. En Asie, le gingembre est utilisé en cas de morsure de serpent, de choléra et en cas de malaria.

Pourquoi est-il si piquant ?

Le gingembre est riche en hydrates de carbone, en protéines et en substances minérales, notamment en zinc, en phosphore, en calcium, en potassium, en magnésium et en fer. Le gingembre est une excellente source de vitamines, il contient de diverses vitamines B, et de la vitamine E. Son goût piquant est dû à ses huiles essentielles, le gingérol et le shogaol.

L’utilisation du gingembre n’a pas d’effets secondaires, il peut être ainsi consommé par les femmes enceintes et par les futures mamans pour stimuler le sevrage.

Source :

http://www.webmd.com/vitamins-supplements/ingredientmono-961-ginger.aspx?activeingredientid=961

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter