head

Lait végétal : non seulement pour les végétaliens et pour ceux qui ont de l’allergie au lait

Le lait végétal protège la santé
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Manger bien-vivre bien

Le lait végétal est devenu populaire premièrement parmi les végétaliens, puis il est devenu aimé par ceux également qui souffrent d’une sensibilité au lactose et à l’œuf. Il est idéal pour ceux qui porte leurs efforts à avoir un mode de vie sain, mais pour ceux également qui souhaite boire du lait sans cholestérol. Le lait végétal peut être utilisé pour des desserts, pour cuisiner avec et pour en faire des smoothies.

Le lait végétal a pour avantage qu’il ne contient ni d’antibiotiques, ni d’hormones donnés aux vaches, il est en plus sans lactose et sans cholestérol, mais il abonde en éléments nutritifs naturels, il est facile à digérer et riche en fibres. Son grand avantage c’est que le lait végétal peut être préparé à la maison, on a une multitude d’ingrédients à la portée de sa main. On peut le préparer de la cacahouète, du marron, de la noix, de l’amande, du coco, du riz, du soja ou encore de l’avoine, du seigle, du millet, mais les plus courageux peuvent également essayer le lait végétal de chènevis ou du pavot. Dans la préparation du lait végétal, la machine à lait végétal peut beaucoup aider, mais on peut le préparer même sans machine.

Comment le préparer ?

Les grains et les substances utilisés sont – dans un premier temps – à bien tremper dans l’eau, parfois pendant toute une nuit (à anticiper avant la préparation). Quand ces substances se sont suffisamment ramollies, après avoir déversé l’eau de trempage, les verser avec de l’eau fraîche dans le mixeur, le lait végétal peut être ensuite rapidement préparé. Après avoir mixé pendant deux-trois minutes, filtrer la pâte sur de la gaze, ou sur un tamis, puis stocker le lait végétal en bouteille et à froid (les laits frais sont biologiquement plus précieux, mais on peut en préparer des quantités plus importantes nécessitant un stockage). Le lait végétal peut être assaisonné à l’aide de la cannelle, du stévia, du miel ou de la vanille, en fonction de ce qu’on souhaiterait en faire plus tard. Ne pas jeter la mouture restante, elle peut être mise dans des hachis, dans des gâteaux, dans des muslis, etc.

Expérimenter le lait végétal

Les débutants peuvent se poser la question : quel lait végétel est bon à quoi ? Pour faire la cuisine il est recommandé d’utiliser du lait de soja ayant une teneur élevée en calcium et en potassium, puisqu’il est simialire au lait de vache du point de vue de la teneur en graisse et en protéine. Le lait de coco est plus gras, plus cérmeux, il est ainsi utilisable pour en faire des sauces, des crèmes, des soupes et des cocktails.

Le lait d’avoine est riche en hydrate de carbone, qui maintient la glycémie, il donne le sentiment de plénitude grâce à sa teneur en fibres, il est ainsi recommander de l’intégrer dans l’alimentation avec le baie d’açaï ou le grain de chia lassés parmi les superaliments. Le lait de riz est également un excellent choix pour ceux qui sont à la diète puisqu’il est pratiquement sans graisse et sans protéine, mais il ne peut pas être ainsi utilisé pour faire la cuisine, seulement peut-être pour en préparer du riz au lait ou de la semoule au riz avec un peut de crème de lait. Le lait de marron, le lait d’amande, le lait de noisette et le lait de noix ont un goût douceâtre, ils sont ainsi idéaux pour faire des desserts, des glaces, et des smoothies. La meilleure méthodologie c’est d’expérimenter les différents laits végétaux selon son goût, et de partager les recettes.

Source :

https://www.finedininglovers.com/stories/vegetable-milk/

https://steptohealth.com/5-best-vegetable-milk/

http://food.ndtv.com/health/vegetable-milk-for-lactose-intolerance-694499

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter