head

Alimentation saine : changer de mode de vie à l’âge de plus de 60 ans, ce n’est pas trop tard

Alimentation saine
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Mode de vie

Beaucoup d’entre les personnes âgées ne font pas suffisamment attention à l’alimentation, ce sont surtout les célibataires qui ne prennent pas l’alimentation au sérieux. Certains ne mangent que très peu, tandis que d’autres ne font que grignoter dans leur ennui ou dans leur solitude. Mais ce n’est pas uniquement la quantité d’aliments qui pose problème, c’est le manque des aliments de qualité qui est très nuisible également.

Les personnes âgées sont oubliées

L’importance de l’alimentation saine est souvent soulignée, mais ce sont souvent les personnes d’âge actif qui sont alertées concernant les maladies qu’on peut éviter en faisant attention à l’alimentation. Pourtant, l’apport nutritif approprié est très important pour toutes les classes d’âge et surtout pour les personnes âgées. Il n’est pas trop tard de changer de mode de vie même à l’âge de plus de 60 ans, au contraire, c’est expressément recommandé.

Alimentation préventive

La consommation suffisante des antioxydants er des fibres permet d’éviter les  problèmes cardio-vasculaires et les maladies néoplastiques, mais le diabète, les altérations des organes de locomotion et les problèmes du système de digestion peuvent être tous influencer à l’aide d’une alimentation saine. De nombreuses personnes âgées sont affectées par  l’ostéoporose, pourtant un apport optimal en calcium et en vitamine D pourrait les protéger efficacement contre le développement de cette maladie. Souvent, le régime alimentaire de ces personnes ne contient ni suffisamment de protéine, et d’hydrate de carbone de qualité, ni de produit à cultures vivantes bien que ces dernier jouent un rôle important dans la conservation de la santé de la flore intestinale. La flore intestinale abîmée peut être en rapport avec l’apparition de nombreuses maladies. Ce phénomène peut par exemple causer le diabète de type 1, l’obésité pathologique, certaines allergies, la maladie de Chron, la sensibilité à la farine ou la côlite. La rupture de l’équilibre de la flore intestinale peut conduire à des troubles de l’absorption des éléments nutritifs, et ainsi à des maladies de carence, et cela peut avoir comme conséquence la chute des cheveux, l’inflammation de la peau, la fatigabilité pathologique, les troubles de sommeil, les problèmes du système nerveux ou gynécologiques, sans parler des différentes infections.

Que disent les professionnels ?

Les dietétistes affirment qu’à l’âge avancé il est judicieux d’avoir trois repas principaux et deux repas plus petits par jour même si l’on vit tout seul. Il est recommandé d’acheter du pain complet ou brun, ce dernier ne doit bien évidemment pas être coloré par des colorants alimentaires. Il est conseillé de consommer pour le petit déjeuner une grande poignée de pain complet, celui-ci s’absorbe plus rapidement, par contre sa valeur calorique et sa teneur en hydrates de carbone sont plus petites que celles du pain blanc. La consomation régulière des salades doit également faire partie de l’alimentation saine, les légumes crus contiennent la plupart des éléments nutritifs essentiels. Ce sont avant tout les légumes de couleur verte foncée, orange, lila et rouge qui méritent d’être favorisés. L’alimentation saine à l’âge avancé devrait comprendre la consommation du son d’avoine et du flocon d’avoine qui sont riches en fibres, et peuvent être consommées avec du képhyr, du yaourt ou avec des fruits. La consomation de celles-ci donne le sentiment de plénitude, stabilise la glycémie et supprime la constipation en assurant ainsi le bon fonctionnement intestinal. Lors de la liaison des soupes et des légumes blanchis, il faut veiller à minimiser l’utilisation de la farine blanche et à varier le riz avec des légumes. Favoriser les pâtes dures et les garnir des légumes riches en fibres.

Appliquer des protéines

Bien que la consommation des légumes et des fruits crus soit primordiale, ce sont les aliments d’origine animale qui contiennent les acides aminés essentiels que l’organisme est incapable de produire. Pour les repas principaux il est recomandé de favoriser les viandes maigres, et ne pas oublier les produits laitiers non plus, mais à l’âge avancé on ne doit pas en boire plus qu’un demi-litre. Le fromage et le fromage blanc à la faisselle sont à privilégier ainsi que les produits vinaigrés à des cultures vivantes. Puisque les personnes âgées ont un besoin plus important en omega-3, le menu hebdomadaire devrait contenir du poisson de mer 2-3 fois au moins, similairement à l’alimentation saine dans les pays méditerranéens.

Source :                                                                                                                                                    

https://www.indi.ie/fact-sheets/fact-sheets-on-nutrition-for-older-people/509-good-nutrition-for-the-older-person.html

Articles liés

Nuage de mots-clés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter