head

Angiosténose : ne pas attendre qu’il soit trop tard

Angiosténose : quelle est la cause et que peut-on faire contre ?
’Dr Barbara Markus ’Dr Barbara Markus
Barbara Márkus, homéopathe, thérapeute de l'âme et instructrice.
Sujet: Mode de vie

On entend souvent en parler, ils sont cependant nombreux à la prendre au nonchalant, malgré que la négligence de l’angiosténose augmente le risque de l’accident vasculaire célébrale, de l’infarctus, la mort cardiaque subite, et la liste est loin d’être exhaustive. Puisque l’angiosténose ne se développe pas d’un jour à l’autre, ses symptômes n’apparaissent pas dans un premier temps, néanmoins, elle peut mener – avec le temps – à des problèmes sanitaires sérieux si la plaque accumulée sur les parois des veines bloque la circulation sanguine. Un enzyme naturel peut aider à diluer la plaque et nettoyer les veines rétrécies.

Ils sont nombreux à mal interpreter les signes d’avertissement de l’angiosténose, puisqu’en fonction des veines concernées les symptômes peuvent être très variés. Une personne inexpérimentée peut avoir du mal à reconnaître la cause de ces symptômes, il est ainsi important de faire recours au plus vite à un spécialiste, et la prévention est bien évidemment essentielle.

Une maladie qui touche non seulement les personnes âgées

L’angiosténose apparaît – d’une façon représentative – avec l’âge avancé, il est cependant une erreur de penser qu’elle ne peut pas affecter les jeunes, puisque certains facteurs prédisposants – tels que l’activité physique insuffisante, le tabagisme, l'obésité, ainsi que l’élévation pathologique du taux de graisse et du taux de cholestérol générés par l’alimentation malsaine – sont de plus en plus fréquents chez les jeunes également. C’est l’accumulation des graisses sur la paroi intérieure des artères qui peut être tenue responsable pour l’apparition de l’angiosténose, puisque ce phénomène rétrécit les veines. Etant donné que les graisses collées sur la paroi des veines captent le calcium, ces plaques se solidifient et dégradent fortement la preméabilité des artères, ce qui a pour résultat que l’oxygénation et la nutrition des organes alimentés par les artères concernées diminuent considérablement. Une thrombose peut se former si l’angiosténose ou la plaque se détachant de la paroi de veine bloque complètement la circulation sanguine, ce qui peut avoir pour résultat – entre autres – l’accident cérébral ischémique ou l’infarctus. Puisque l’angiosténose est dans la plupart des cas issue de la dégradation ou de la blessure de la paroi de veine intérieure, ceux qui ont des kilos en trop, qui souffrent de l’hypertension ou qui sont diabétiques sont encore plus exposés au danger.

Lire dans les signes d’avertissement

L’angiosténose des membres est caractérisée par des membres plâtreux et froids qui commencent à s’engourdir, par une douleur qui se manifeste dans les pieds en marchant, et dans des cas plus graves les orteils se nécrosent à cause d’une insuffisance de la nutrition sanguine. Ce sont le vertige, les maux de tête fréquents, le manque de mémoire, les troubles de la parole temporaires, la faiblesse des membres et les allures incertaines qui peuvent attirer l’attention sur l’angiosténose cérébrale. L’angiosténose de l’artère coronaire peut être signalée par la tachycardie, par l’arythmie cardiaque ou par la douleur thoracique apparaissant en état de calme ou sous charge. Outre ces symptômes, on peut aussi se trouver affronté une fatigabilité permanente, l’étouffement, le vertige et les douleurs gastriques ou mandibulaire.

Que peut-on faire contre ?

C’est une banalité et pourtant vrai de dire que l’alimentation saine, l’activité physique – donc le mode de vie sain – peut aider à diminuer le risque des maladies cardio-vasculaires. Il faut veiller à ce que l’apport en calcium journalier – recommandé pour prévenir l’ostéoporose – ne dépasse pas les 1,5 grammes. Afin d’éviter que le taux de cholestérol soit trop élevé, il faut se tenir en garde contre les graisses d’origine animale, et s’assurer une alimentation saine. Favoriser la consommation des huiles végétales, manger beaucoup de fibres végétales, qui peuvent être le plus facilement procurées à l’aide des fruits et des légumes frais, et à l’aide des céréales complètes. Les fibres ont aussi pour avantage d’être d’effet de nettoyage intestinal naturel, et d’aider à maintenir ou à rétablir l’équilibre de la flore intestinale.

Quand ce sont uniquement les médicaments qui peuvent aider

Il se peut malheureusement que ce soit uniqement un traitement médicamental qui puisse aider, le médecin traitant peut alors prescrire la prise des vasodilateurs, des hypotenseurs, des médicaments pour diminuer le taux de graisse dans le sang, des stimulateurs cardiaques ou éventuellement des anticoagulants, afin de freiner l’apparition des conséquences de l’angiosténose, qu’il s’agisse de l’infarctus, de la nécrose du muscle cardiaque, de l’insuffisance cardiaque, de l’infarctus céréblral, de l’hémorragie cérébrale ou de la gangrène des membres.

A la place des médicaments

Si l’on veut absolument éviter le traitement médicamentale, il vaut la peine d’essayer l’enzyme serrapeptase, ayant un effet fortement positif sur le système vasculaire, puique’elle enlève les concrétions de la paroi des veines. L’application de la serrapeptase peut diminuer le risque de l’artériosclérose et ainsi celui de la thrombose, de l’infarctus, de l’hémorragie cérébrale et de l’accident vasculaire cérébral. La serrapeptase dilue les celllules mortes, sans pour autant abîmer les parois des veines.

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter