head

Dépistage cancérologique de la cavité buccale

Le dépistage cancérologique de la cavité buccale aide la prévention des tumeurs
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Mode de vie

On n’entend malheureusement pas suffisamment parler de l’importance du dépistage cancérologique de la cavité buccale, bien que le contrôle régulier de la cavité buccale permette de détecter et de traiter à temps voulu les altérations éventuelles. Cet examen, qui dure à peine un quart d’heure, est en plus absolument indolore et aide pour que les cancers ne soient pas parmi les premières causes de mortalité en Europe.

Tabagisme, alcool, insuffisance hygiénique de la bouche, infection HPV, voici quelques facteurs qui peuvent provoquer le cancer de la cavité buccale. Cette maladie peut se manifester sous forme de cancer de la langue, de cancer du palais, de cancer du larynx ou même de cancer du pharynx, mais cette liste des cancers de la cavité buccale est loin d’être exhaustive. Néanmoins, les tumeurs apparaissant dans la bouche sont détectables relativement rapidement, puisqu’elles sont littéralement sous nos yeux. Il est ainsi recommandé de se faire régulièrement de l’introspection, et de ne pas atermoyer le dépistage cancérologique de la cavité buccale, qui peut – en cas échéant – nous sauver la vie.

Les signes faisant allusion au cancer de la cavité buccale

La plupart des cancers de la cavité buccale n’ont aucun symptôme en stade précoce. Lorsque les premiers symptômes apparaissent, la maladie est déjà souvent en phase avancée. A ce stade, l’apparition des nodus dans la cavité buccale, sur le cou ou dans la gorge, souvent accompagnée des difficultés de déglutition ou du sentiment d’avoir la gorge serrée sont fréquents. Parmi les signes d’avertissement de cette maladie on peut retrouver – entre autres – les ulcères rebelles de la cavité buccale peuvent être également signes du cancer de la bouche, ainsi que l’hémorragie, la douleur dans les oreilles ou dans la gorge. Les excroissances soupçonneuses de la langue sont à prendre au sérieux, ainsi que les décolorations, les blessures des lèvres, la décoloration des gencives et son inflammation. Certes, des symptômes similaires peuvent très bien apparaître à cause d’une pharyngo-laryngite, d’une amygdalite ou d’une otite moyenne sérieuse, il est cependant conseillé d’être prudent. Consultez impérativement son médecin spécialiste si les symptômes persistent longtemps, la réalisation du dépistage cancérologique de la cavité buccale est alors recommandée.

Comment le dépistage cancérologique de la cavité buccale fonctionne-t-il ?

Le dépistage cancérologique de la cavité buccale aide la détection de la maladie en son stade précédant le cancer ou en un stade précoce, ce premier signifiant les altérations qui ont une potentialité de devenir cancéreuses. Nous pouvons, dans notre propre intérêt, examiner régulièrement notre cavité buccale, mais le dépistage cancérologique de la cavité buccale fait partie importante de la vérification approfondie. Dans un premier temps, le médecin interroge sérieusement le patient, il fait ensuite un examen approfondi de la cavité buccale, du cou ou de la tête en tâtant les structures de la tête et du cou du patient, pour finir par une radiographie.

Nouveauté dans le dépistage cancérologique de la cavité buccale

La détection précoce peut considérablement, de 80-90 pour cent, augmenter la chance de guérison. Un outillage révolutionnaire peut aider en utilisant une lumière bleue qui permet d’observer la membrane muqueuse, puisque les tissus mous de la cavité buccale émettent une radiation fluorescente, tandis que les cellules pathologiques auront une couleur plus foncée, et cela permet de détecter des altérations qui sont invisibles à l’œil nu.

Articles liés

Nuage de mots-clés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter