head

Parasites chez l’enfant : symptômes et lutte contre l’infestation

parasite chez l'enfant
Eve MacPherson Eve MacPherson
Thérapeute en médecine douce et conseiller en diététique
Sujet: Parasites

Les grincements de dents pendant le sommeil ainsi que l’hyper salivation, l’apparition des urticaires peuvent être des signes d’envahissement parasitaire chez les enfants. Si vous observez ce phénomène avec votre enfant, lisez attentivement ce qui suit.
Les enfants qui ont un système immunitaire vulnérable sont particulièrement exposés aux attaques des parasites, des vers, et de leurs œufs et larves. Les sources d’infection principales sont le bac à sable des terrains de jeux, les animaux de compagnie, les fruits et légumes non lavés ou l’eau contaminée. Le système immunitaire des enfants est moins capable de lutter contre les agresseurs indésirables qui peuvent ainsi proliférer plus rapidement et provoquer des symptômes désagréables, voire de diverses maladies par carence des nutriments essentiels dont l’absorption est empêchée par les parasite.

Symptômes très variés

Les parasites intestinaux causent nombreux symptômes : diarrhée liquide, selles molles et graisseuses, fatigue, crampes à l’estomac, ballonnements, nausée, importante perte de poids. Des troubles de comportement, la mauvaise humeur, agressivité, nervosité peuvent être des signes d’alarme. Les difficultés à trouver le sommeil et les réveils nocturnes peuvent aussi être des signes à repérer, ainsi que l’apparition de l’allergie ou infection des voies respiratoires.
Les enfant sont souvent mal à s’exprimer correctement et les parents ont tendance de penser à un trouble émotionnel ou psychique sans avoir la moindre idée d’une infestation parasitaire.

Source d’infestation par des parasites

L’infestation parasitaire n’est pas directement liée à un manque d’hygiène, elle peut toucher toutes les classes socio-économiques. Il ne faut donc pas avoir honte d’en parler à son médecin. Les bacs à sable des terrains de jeux pour petits enfants peuvent représenter une menace car différentes espèces de parasites se transmettent par les crottes des animaux.
Dans les collectivités d’enfants, deux types de parasites sont fréquents : d’une part les vers ronds ou nématodes (comme les ascaris), responsables de nématodoses ou d’ascaridiose et d’autre part, les vers plats ou plathelminthes (les cestodes et les ténias) responsables du tæniasis.
L’infestation par les parasites est souvent liée à un manque d’hygiène alimentaire, fruit et légumes non lavés, viande insuffisamment cuite et a contamination de l’eau.

Que peut faire le parent ?

Certains des parasites ne produisent aucun symptôme, et peu après la découverte de l’infection, ils peuvent être souvent éradiquée sans l’administration de médicament vermifuges. Le médecin pourra prescrire à votre enfant des analyses de selles ou un antiparasitaire.

Les bonnes mesures d’hygiène sont les meilleures défenses contre les parasites. Pour empêcher la réinfection, changez le linge et les sous-vêtements de la famille tous les jours, (lavez ensuite à haute température). En termes de prévention, il convient d’être vigilant avec l’hygiène corporelle et la propreté des mains, Couper le plus court possible les ongles, laver le plus souvent possible les mains, à l’aide d’une brosse. Après être allés aux toilettes, les enfants doivent toujours se laver les mains (la transmission des parasites peut aussi se faire par les mains souillées par les selles). Veiller à traiter et vermifuger régulièrement nos animaux domestiques.
La prévention des maladies causées par des parasites est primordiale. Éviter de consommer des fruits, des légumes sans les laver, de la viande de bœuf pas assez cuite et de l’eau dont on ignore la provenance. 

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter