head

Parasites chez les enfants : les animaux de compagnie en arrière-plan

Parasites chez les enfants : les animaux de compagnie en arrière-plan
’Dr Barbara Markus ’Dr Barbara Markus
Barbara Márkus, homéopathe, thérapeute de l'âme et instructrice.
Sujet: Parasites

Votre enfant vous rebat les oreilles depuis longtemps pour recevoir un petit chien ou un petit chat, et il le reçoit finalement ? Il est certainement très heureux, mais la joie peut ne pas être sans mélange si l’animal de compagnie infecte le petit de parasites. La présence des parasites chez les enfants est plus fréquente que ce que l’on n’imagine, la tâche d’assurer la prévention de l’infection revient aux parents bien évidemment.

Il est incontestable qu’un animal familier offre énormément de joie, en tenant sincèrement et sans aucune condition à son maître. Ceci est vrai à tel point que l’animal dort souvent ensemble avec l’homme, tandis qu’en cas des enfants le jeu commun est également fréquent. Il se peut parfois que l’enfant partage ses friandises avec l’animal, en lui offrant quelques biscuits qu’il est en train de grignoter.

Parasites en dehors et en dedans

Ce contact étroit avec l’animal ouvre la voie devant l’apparition rapide des parasites chez les enfants, le petit peut s’infecter même en caressant l’animal, puisque d’innombrables zoo-parasites se trouvent dans les poils des animaux, et ceux-ci peuvent être transmis – faute de lavage des mains – à la bouche et ensuite dans le système intestinal de l’enfant. De plus, les animaux se mettent souvent et avec prédilection à lécher leur petit maître, leur salive peut contenir des parasites puisqu’ils aiment lécher leur fourrure également. La litière représente une autre source de danger, puisqu’avec les excréments des animaux des parasites peuvent également y pénétrer. Il ne faut pas non plus oublier que ales parasites peuvent être présentes non seulement dans le corps des animaux, mais également dans leur fourrure : puces, tiques, pédiculés et acariens. Etant donné que ceux-ci sont visibles à l’œil nu, leur élimination est plus simple.

Les signes de la présence des parasites chez les enfants

Les parasites peuvent malheureusement causer non seulement de la diarrhée, des maux de ventre, de l’amaigrissement, des symptômes de la peau, de la fatigue, des crises de fureur ou des maux de tête chez les enfants, mais elles peuvent provoquer des symptômes beaucoup plus sérieux également. Il est effrayant de considérer que les vers peuvent se coller à la paroi des intestins, cela peut causer l’apparition des ulcères, et l’infection bactérienne n’est pas rare non plus. L’ascaride – pouvant atteindre une longueur d’une demi mètre – a des larves erratiques qui peuvent passer à travers du paroi intestinal, et en arrivant dans la circulation sanguine elles peuvent atteindre les organes internes : le foie, le cœur, le pharynx ou le poumon. En pénétrant le poumon, les larves peuvent abîmer les capillaires pulmonaires et les vésicules pulmonaires, ce qui peut entraîner de l’hyperthermie, du froid de la fièvre, des toux et de la respiration difficile. Ce parasite peut causer de l’hépatomégalie, des problèmes cardiaques et rénaux peuvent se manifester, il peut nuire au développement de l’enfant, et peut causer une perte de poids importante. De nombreux symptômes souvent trompeurs peuvent être causés par les parasites chez les enfants, il est ainsi très important d’aller consulter le médecin pédiatre au plus tôt.

Qu’est-ce que les parents peuvent faire ?

Afin d’éviter l’infection parasitaire, ce n’est pas l’animal familier dont il faut se déprendre, puisque cela pourrait gravement éprouver émotionnellement l’enfant. En assurant la propreté de notre animal de compagnie, nous pouvons facilement diminuer le danger de l’infection, à l’aide des solutés ou des shampooings à usage externe, sur la fourrure de l’animal, ou à l’aide des produits vermifuges ou des vaccins. Il est très important de changer régulièrement les linges de lit de son enfant si l’animal dort souvent avec lui. Ce n’est pas si rare que cela, on voit souvent que la présence d’un chien ou d’un chat peut offrir du sentiment de sécurité à son petit maître, en l’aidant ainsi à s’endormir et à supporter plus facilement une maladie qui l’a cloué au lit.  En outre, l’importance du lavage des mains est également à souligner, et il est primordial d’apprendre à son enfant qu’il ne doit pas prendre sa main dans la bouche. Si l’on respecte les précautions, les parasites chez les enfants vont apparaître beaucoup plus rarement ou ne vont apparaître jamais.

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter