head

Parasites : savez-vous quels ”malfaiteurs” vivent dans votre corps ?

Parasite
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Parasites

Une bonne partie des parasites est invisible à l’œil nu, c’est la rasion pour laquelle ils sont nombreux à croire que les parasites ne sont pas présentes dans leur organisme. Néanmoins, il y a en a plusieurs parmi les ”cohabitants indésirables” qui ont en réalité des dimensions de quelques millimètres ou microscopiques, on ne pense ainsi à leur présence que si elles posent de problèmes.

Elles se cachent parfaitement

Les parasites nous attaquent imperceptiblement, elles pénètrent dans notre organisme principalement avec les aliments insuffisamment traités ou infectés. On peut s’en contaminer même après un repas délicieux, puisqu’elles propagent par le biais des viandes fumées, des saucisses, des repas préparés de viandes crues et des fruits et légumes non lavés. L’autre source de danger est issue de nos animaux de compagnie pouvant véhiculer les parasites, a l’issue de leur caresse les parasites peuvent rapidement gagner notre organisme depuis nos mains sales, les filaires et les cestodes et les leptospires commencer à se proliférer.

Elles s’installent non seulement dans l’organimse malade

Quand les parasites s’installent dans le côlon, elles absorbent une partie des éléments nutritufs précieux à notre place, empêchent l’absorption de ceux-ci dans l’intestin et contribuent à la propagation des bactéries nocives, ce qui conduit à la rupture de l’équilibre de la flore intestinale. Les cestodes, pouvant atteindre une longueur de plusieurs mètres, sont particulièrement dangereuses, puisque, par le biais de la circulation sanguine, elles peuvent pénétrer jusqu’aux muscles, au cerveau ou au poumon, où elles s’enkystent. Les selles constamment claires, ainsi que la constipation chronique, la perte de poids, les troubles digestifs, le ballonnement peuvent tous signaler la présence des parasites dans l’organisme, tandis que les toxines se trouvant dans les selles – ayant un effet négatif sur le fonctionnement du système nerveux – génèrent une tension premanente, des crises de fureur, de la déconcentration, des troubles de mémoire ainsi que de la migraine.

Plantes médicinales impitoyables

Tout le monde veut bien évidemment se débarrasser des parasites, pour ce faire il existe déjà de nombreuses préparations anti-parasitaires et vermifuges pouvant être prises par voie buccale, mais dans des cas moins graves il vaut mieux faire recours aux plantes médicales. On peut mettre en valeur l’effet désinfectant de la gentiane à usage interne, puisqu’elle a des effets anti-parasitaire et vermifuge incomparables. L’anis peut être efficacement appliqué pour éliminer les parasites vivant dans les intestins et les concrétions nocives, mais l’ail cru – favorisant les processus de désintoxication naturels de l’organisme – peut aussi aider efficacement pour se débarrasser des parasites s’installant dans le système intestinal. Le raifort, le pépein de pamplemousse, le Pau d’arco et la papaye, l’inule aunée, le curcuma, la bourdaine et la feuille du noyer peuvent être également utilisés pour chasser les parasites de l’organisme.  

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter