head

Cannelle : tueur naturel des pathogènes

cannelle
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Plantes médicinales

La cannelle peut être retrouvée dans la cuisine de la plupart des gens, elle est particulièrement populaire en tant que plante aromatique, nous avons cependant tendence à oublier ses effets thérapeutiques. Dans l’Antiquité la cannelle avait le prix de l’or, de nos jours on peut l’acheter très bon marché.

Elle est riche en vitamines et en acides aminés

L’écorce de cannelle sèche est riche en calcium, en manganèse et en fibres, mais sa teneur en vitamines B1, B2, B3, B5, B6, A, C, E, J et K et en acides aminés est également élevée. La cannelle est un antioxydant efficace, elle renforce le système immunitaire, aide à neutraliser les radicaux libres causant le cancer, les inflammations et les altérations vasculaires et accélérant le vieillissement des cellules. La cannelle atténue les symptômes de la grippe et du rhume, mais elle énergise également.

Elle tue les pathogènes

Grâce à ses agents actifs, la cannelle a un excellent effet virocide, bactéricide et fongicide, elle sert de matière première de nombreuses dentrifices et de collutoires :  elle supprime la mauvaise haleine causée par les pathogènes et par la mauvaise digestion. La cannalle est l’un des remèdes naturels les plus simples contre le Candida albicans responsable – entre autres – de l’inflammation et de l’infection des voies urinaires et contre la bactérie Escherichia coli, elle entrave efficacement la propagation de la bactérie Helicobacter pylori causant l’ulcère de l’estomac et le cancer de l’estomac.

Elle a un effet bénéfique sur la digestion

La cannelle désinfecte efficacement le système digestif, elle tranquillise les intestins et l’estomac, favorise la digestion. Elle empêche la fermentation des concrétions stagnant dans l’intestin, elle diminue le vertige, le ballonnement et la diarrhée. Ses fibres apaisent les symptômes du syndrome de l’intestins irritable (SII), aident à se débarrasser de la constipation, nettoient le système intestinal des toxines et contribuent à l’évacuation des concrétions nocives accumulées. Tout cela contribue au fait que la cannelle diminue le risque du cancer du côlon.

Elle protège contre la thrombose

Puisque la cannelle règle la quantité du tryglicéride et du (mauvais) cholestérol LDL – se déposant sur les parois des veines et empêchant la circulation du sang – elle aide à prévenir le développement des maladies cardio-vasculaires. En outre, elle soutient le traitement du diabète de type 2, sa consommation journalière diminue le taux du sucre dans le sang chez les malades souffrant de cette maladie, améliore l’activité de l’insuline et le sucre peut ainsi s’infiltrer dans les cellule en une quantité appropriée.

Elle est bonne pour les blessures

L’effet antiseptique de la cannelle mérite d’être exploité à usage externe également : saupoudrer les blessures nettoyées de la cannelle moulue pour promouvoir la cicatrisation rapide et paisible.

Source :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17556692

Articles liés

Nuage de mots-clés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter