head

Ail : chaque gousse en est un remède

ail
Suren Bahidsky Suren Bahidsky
Journaliste, consultante médicale
Sujet: Plantes médicinales

Il sont nombreux à se méfier de l’ail à cause de son arôme fort, bien qu’il soit depuis longtemps un ”produit miracle” de la médecine populaire. Il est efficace contre les troubles digestifs et contre les inflammations, il est un excellent désintoxiquant, il aide à chasser les vers intestinaux, mais il peut être efficace en cas de diverses infections et pour renforcer le système immunitaire également.

 

Il enjambe l’histoire

L’ail était respecté comme un médicament déjà dans l’Antiquité, il était utilisé en Egypte pour améliorer l’endurance physique, les Grecques l’appliquaient pour intensifier leur performance, il était consommée en Chine et en Inde pour éliminer les troubles digestifs. L’effet anti-parasitaire de l’ail est connu depuis longtemps, tandis qu’en Europe l’ail était utilisé principalement en tant que produit antiseptique et pour traiter les inflammations et les coliques venteuses.

Il capte les radicaux libres

L’ail est un excellent stimulant immunitaire et antioxydant, il aide à prévenir et à traiter les inflammations, les tumeurs malignes – dont le cancer du côlon, le cancer du poumon, le cancer de la prostate, le cancer du pancréas ou le cancer de l’estomac – ainsi que les maladies infectieuses (virales, fongiques ou bactériennes) dont le rhume ou la grippe. Il nettoie les reins et le sang, augmente l’efficacité des processus de désintoxication naturels de l’organisme. Puisqu’il neutralise les radicaux libres, l’ail peut entraver le vieillissement précoce de la peau ainsi que l’apparition des maladies cardio-vasculaires. Son effet cardiotonique est renforcé par le fait qu’il dilue le sang, diminue le  taux de cholestérol en aidant ainsi à éviter l’angiosténose et l’hypertension.

Il chasse la nervosité

Quand on est nerveux ou on souffre d’un mal de tête, une gousse d’ail peut être le remède contre les problèmes. Puisqu’il améliore la circulation sanguine, l’ail peut être appliqué avec succès contre la démence chez les personnes âgées. La consommation de l’ail est expressément recommandée pour les diabétiques, puisque l’ail règl la glycémie et améliore la sensibilité à l’insuline.

Efficace à usage externe également

L’effet antiseptique et antimicrobien de l’ail peut être mis en valeur sur la peau également : une gousse d’ail découpée en deux et posée sur la zone concernée peut aider contre les boutons, contre l’herpès et contre l’eczéma, tandis qu’en cas de mycose des pieds et de verrue plantaire c’est le badigeonnage avec le jus pressé de l’ail qui peut servir de solution.

Quel est son secret ?

Les effets bénéfiques de l’ail sont principalement dus à l’allicine, responsable du goût caractéristique également. Une curiosité : l’allicine résulte de la réaction de l’alliine et de l’enzyme alliinase, qui se déroule lorsque l’on découpe ou l’on presse l’ail ou quand on l’élabore d’une autre façon physique. Il faut cependant faire attention à ce que l’aliinase s’anéantit sous l’effet de la chaleur, la quantité de l’allicine diminue ainsi considérablement en cas de cuisson. 

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter