head

L'utilisation de plantes médicinale

L'utilisation de plantes médicinale
Eve MacPherson Eve MacPherson
Thérapeute en médecine douce et conseiller en diététique
Sujet: Plantes médicinales

La «quintessence végétale» est extraite de la partie de la plante médicinale par des méthodes diverses. Les plantes sont utilisées le plus souvent sous une forme desséchée.  On les distingue selon leur solubilité dans l’eau.

Les plantes médicinales comportant les substances solubles dans l’eau  sont principalement utilisées en infusions. Les règles générales pour la préparation sont les suivantes:

1. Toujours utiliser de l'eau pure

2. préparer la tisane dans un récipient (pas d'aluminium) approprié

3. couvrir et laisser reposer pendant 10 minutes puis filtrer

 

Dosage général: 1 cuillère à soupe de mélange de plantes dans 20 cl d'eau.

 

Trois méthodes sont utilisées pour la préparation à base de plantes :

  1. Infusion: placer les la plante sèche ou fraîche dans l’eau frémissante et  laisser infuser pendant 5 10 minutes. Utilisée principalement pour les feuilles, les fleurs les huiles essentielles.
  2. Décoction: laisser bouiller pendant 3 à 5 minutes. Utilisée pour les parties plus dures comme la racine, l’écorce, la tige, les feuilles coriaces)
  3. Macération: laisser, plusieurs heures ou jours, la plante dans l’eau froide. La macération est conseillée pour les parties des plantes très fragiles, ou pour extraire la matière muqueuse de certaines  graines comme le lin.

 

Les substances non solubles dans l'eau peuvent être extraites avec de  l’alcool, c’est le cas pour la silymarine, le principe actif du chardon-Marie. Pour d’autres substances, on utilise la technique de macération en huile, comme par exemple pour le souci (ou calendula) ou bien dans le cas du millepertuis.

 

Pour extraire les substances actives, on peut également procéder à la trituration à froid (l'huile d'onagre, l’huile de lin), au pressage (herbe de blé, aloe vera), à l’extraction par centrifugeuse (jus de fruit) ou à la distillation à la  vapeur d'eau : c’est le cas pour  la plupart des huiles essentielles).

 

Avant toute utilisation, toujours s’informer sur la préparation et la posologie appropriées des substances végétales !

 

Eva MacPherson

Phytothérapeute certifiée et agrée  

Nutritionniste

www.airmid.eu

Articles liés

Communauté

NEWSLETTER DU BLOG

phone

Conseils de santé directement dans votre boîte mail: pour avoir un mode de vie plus conscient et sain, inscrivez-vous à notre newsletter